Ndéye Fatou Fall, à travers sa plateforme « SOS SANG », une solution informatique qui vient apporter une contribution aux problèmes de manque de sang dans les hôpitaux, représentera le Sénégal au « Miss Geek Africa ».

Prévue du 06 au 17 mai à Kigali, la troisième édition du “Miss Geek Africa” se tiendra à l’occasion du “Transform Africa Summit”.

Cette compétition a pour but d’inspirer les filles dans les domaines des sciences, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques, et à contribuer à relever les défis du continent, en utilisant la technologie.

Agée de 20 ans, Ndèye Fatou FALL, étudiante en Licence II de Génie Informatique à l’UFR Sciences et Technologies de l’Université de Thiès, est partie du constat que le Sénégal est loin du compte pour ce qui est des normes de l’Organisation mondiale de la Santé, en termes de don et de banque de sang.

Lire aussi: E-santé : Awa Ndiaye, l’entrepreneure qui veut sauver l’Afrique avec sa startup Njureel

En conséquence, en collaboration avec le Centre national de Transfusion sanguine (CNTS) et la Commission de Protection des Données personnelles (CDP), elle compte mettre en place une plateforme qui, grâce à un simple enregistrement des empreintes digitales d’une victime d’accident, permettra au médecin d’avoir toutes les informations nécessaires sur la victime. On retrouvera son identité, son groupe sanguin, etc. En plus, l’application permettra d’identifier tous les potentiels donneurs appartenant au même groupe sanguin que la victime, et qui sont à proximité de l’accident.    

Lire aussi: Concours Miss Mathématiques/ Miss Sciences: Bitilokho Ndiaye, une marraine, une référence pour la jeune génération

“En prélude à cette mission, elle a été reçue en audience par Madame Ndéye Tické Ndiaye Diop, Ministre de l’Economie numérique et des Télécommunications, qui lui a remis un ordinateur portable ainsi qu’un chèque pour l’achat des 5 lecteurs d’empreintes digitales nécessaires, pour la présentation de la plateforme lors du sommet de Kigali.”, rapporte un communiqué reçu à SocialNetLink.

Pour rappel, Ndèye Fatou FALL est à la tête d’une équipe composée de neuf développeurs, tous entre la Licence II et le Master II, qui l’assistent dans la mise en place de la plateforme ainsi que du codage etc.