Des structures comme la DGID, la Douane, l’APIX, la Direction de l’État civil, la Direction du Transport terrestre, le ministère en charge de la fonction publique, se sont conformées aux nouvelles procédures digitales. 

L’ADIE travaille à apporter des changements dans le mode de fonctionnement et de travail des acteurs concernés.  C’est au cours d’un atelier sur la dématérialisation des procédures administratives, que le Directeur Général Cheikh BAKHOUM, a fait le bilan des réalisations de sa structure.

La Digitalisation du secteur public : une nécessité pour un fast track administratif.

Son enjeu est de mettre en place un cadre de mutualisation des ressources pour industrialiser les procédures administratives.

Le DG de l’ADIE pense que “d’ici deux à trois ans, l’Etat du Sénégal va complètement se transformer en mettant le digital au coeur de son service public”.

 

 

Comments

comments