L’utilisation des outils numériques mis à disposition des populations comme internet présente des avantages mais aussi des inconvénients. Dans les écoles comme dans le monde du business, la sécurité doit être enseignée pour mieux protéger la société. C’est, soit la question des mots de passe, soit celle des données personnelles.

C’est pourquoi il faut faire comprendre aux internautes le nouvel enjeu que constitue le cyberespace pour mieux maîtriser les défis de la cybersécurité et plus spécifiquement ceux des réseaux sociaux. Les jeunes leader d’Afrique doivent participer au développement de la paix et et de la sécurité dans les différents forums sur internet. Ils doivent aussi mettre en place des politiques qui ont un impact sur le développement du continent. 

Lire aussi: Dérives sur les réseaux sociaux- Il faut une sensibilisation accrue à l’endroit des jeunes selon Amadou GUEYE, DG du CHEDS

Pour ce qui est des coupures d’internet dans certains pays, les Etats doivent comprendre que cette méthode n’est pas une solution.

C’est au cours d’une rencontre de formation des jeunes du Centre Régional de Leadership YALI Dakar en partenariat avec le Centre des Hautes Etudes de Défense et de Sécurité: (CHEDS) que la présidente ISOC-Sénégal, Mme Ndèye Maïmouna DIOP,  s’est prononcée sur la question.