Le compte de Jack Dorsey, CEO de Twitter, a été hacké pendant quelques minutes vendredi 30 août. Les pirates ont, pendant une dizaine de minutes, publié des messages ‘’criminels’’ sur le compte du patron de l’oiseau bleu. ‘’Chuckling squad’’, c’est le nom des cols noirs qui ont visé Jack Dorsey.

La faille, selon la communication de Twitter, serait venue d’un compte ayant permis à Twitter de développer son service de SMS. Selon la cellule Communication, c’est « le numéro de téléphone associé à ce compte qui a été piraté ». Le nœud de cette intrusion serait donc localisé chez l’opérateur mobile. Le compte est depuis « sécurisé », a déclaré Twitter.

Pour Jack Dorsey, c’est la deuxième fois que cette situation se produit. Le patron de Twitter a été visé par une cyberattaque en 2016 déjà. Seulement, c’était par des cols blancs dans le but d’un test. Les hackers du ‘’Chuckling squad’’, eux non plus, ne sont pas à leur premier forfait. Ils comptent dans leur liste des grands noms comme le patron de Facebook, Marc Zuckenberg.