Après avoir conçu Zuri, un drone intelligent, le jeune Mohamed THIAM s’intéresse encore à l’internet des objets (IOT). En séjour au Canada, il est venu en vacance au Sénégal pour s’enquérir de la situation des startups et de leur évolution. 

Il continue de scruter l’univers de l’internet des objets connectés qui fait partie de ses projets favoris. Passionné d’information, Mohamed pense que “les solution IOT doivent être adoptées aux réalités locales. Ce sujet présente des craintes chez les startups sénégalaises  qui doivent se lancer dans ce domaine afin de participer au développement du Sénégal”.

Lire aussi: Canada – Un jeune sénégalais conçoit un drone intelligent

Après les applications mobiles et sites web, Mohamed voit d’autres options pour trouver de nouvelle solutions dans les IOT. Pour s’en servir, l’heure est à l’imagination et à la créativité des jeunes sénégalais qui ne cessent de lancer des produits. 

Pour lancer l’alerte, Mohamed appelle les startups à s’adapter à l’environnement local en créant de vraies solutions qui tiendront compte des besoins de nos pays. Il s’exprimait lors de sa  présentation sur  « les IOT et les NOOBS »  à Dakar à l’Innovation House.

Comments

comments