Depuis que la Covid- 19 est devenu une pandémie, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) ne cesse de chercher des solutions pour mettre fin à ce virus. C’est pourquoi, actuellement, toutes les solutions sont les bienvenues.

Malgré qu’elle ait reconnu l’addiction aux jeux vidéo comme une maladie, l’organisation s’est associée avec plusieurs acteurs du monde du jeu vidéo pour sensibiliser les passionnés du gaming face à ce fléau sanitaire.

L’OMS soutient #PlayApartTogether

 


Avec ce confinement mondial, ce sont les activités à distance qui sont recommandées et encouragées partout. Tout ce qui est contact physique est banni, à la place le contact digital. C’est dans ce cadre que l’OMS soutient l’initiative #PlayApartTogether (Jouez ensemble, mais à distance).

En effet, selon le Parisien, l’objectif pendant cette période de confinement est d’entretenir les liens grâce aux jeux vidéo en ligne, mais aussi de profiter de leur très vaste audience pour diffuser des messages de prévention.

Lire aussi: Covid 19: un expert IT propose à l’Etat sénégalais d’adopter le traçage numérique

En conséquence, l’Organisation mondiale de la Santé accompagne 18 acteurs du  jeu vidéo composés essentiellement d’éditeurs qui vont organiser des événements spéciaux, des exclusivités, des activités et offrir des récompenses dans leurs jeux. Parce que cet éloignement entre gamers permettra de sauver des vies.

Ils vont relayer les messages de distanciation sociale, de lavage des mains, d’hygiène respiratoire, détaille l’AFP

Lire aussi:Coronavirus, d’un jeu à la réalité ?

Pour rappel, les 18 entreprises impliquées sont Activision Blizzard, Kabam, Snap Games, Amazon Appstore, Maysalward, Twitch, Big Fish Games, Playtika, Unity, Dirtybit, Pocket Gems, Wooga, Glu Mobile, Riot Games, YouTube Gaming, Jam City, SciPlay, Zynga.

Comments

comments