Le célèbres réseau social, TikTok, est aussi une plateforme d’escroquerie. En effet, plusieurs sont victimes des influenceurs qu’ils adulaient.

Les dangers des réseaux sociaux une nouvelle fois mis en lumière. Deux stars du réseau social aux 800 millions d’utilisateurs TikTok ont appelé fin août leurs abonnés qui avaient été victimes d’arnaques à se manifester. Rapidement, les témoignages affluent sur le compte « elles_sassument_off ». Au moins 150 mineurs auraient été piégés par des influenceurs, peu scrupuleux. Leur technique est bien rôdée, comme l’explique l’association 60 Millions de consommateurs. Ils demandent à certains de leurs plus fervents abonnés de l’argent en échange d’une recommandation publique censée doper leur popularité sur TikTok ou tout simplement en échange d’attention.

Lire aussi: Comment WhatsApp et TikTok changent la vie des femmes de ménage

Sur l’application, lors d’une diffusion en direct, un onglet, situé dans le coin inférieur de l’écran, permet aux abonnés de donner de l’argent à l’influenceur. Les utilisateurs doivent recharger leur compte virtuel avec de l’argent bien réel. Et plusieurs stars du réseau social en auraient abusé. Certains abonnés, auraient déboursé plusieurs centaines d’euros pour soutenir leur idole. Ainsi, une ado de 16 ans raconte avoir versé 600 euros à Oriane Farib (alias « aanxfly »). Après son premier don de 10 euros, l’adolescente s’est vue intégrer au groupe privé de la tiktokeuse. Cette dernière a commencé à lui parler en privé, incitant ainsi la jeune fille à lui verser plus d’argent.

Autre témoignage marquant selon le site Capital, repéré par 60 Millions de consommateurs, celui d’un abonné qui a versé plusieurs centaines d’euros à Benoît Chevalier, suivi par 3,6 millions de personnes, en échange d’une promesse de visibilité. Ses parents ont finalement réussi à récupérer les sommes versées grâce à Paypal. Une intervention qui a mis hors de lui l’influenceur qui n’a pas hésité à menacer physiquement son jeune abonné, avant de s’excuser.

Lire aussi: Rachat de TikTok: Microsoft et Twitter dans la course

Si TikTok affirme que l’achat de monnaie virtuelle est réservée aux plus de 18 ans, nombre de mineurs réussissent à tout de même créditer de l’argent grâce au moyen de paiement enregistré par le magasin virtuel du smartphone (Google Play ou App Store), souligne l’association de consommateurs. Selon les données de l’entreprise Hootsuite, au moins un quart des abonnés de TikTok ont entre 13 et 17 ans, nous rappelle Capital.

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet