Facebook va lancer sa crytomonnaie dans un mois. Libra, cette monnaie virtuelle du géants des réseaux sociaux a été présenté au public il y a de cela plus d’un an.

Annoncée en juin 2019, la cryptomonnaie imaginée par Facebook s’apprêterait enfin à être lancée, assure le Financial Times. Libra pourrait en effet faire son apparition dès janvier 2021, après avoir fait face à de nombreux obstacles. Des imprévus qui ont eu un impact direct sur le projet de Facebook. Au final, le Libra ne ressemblera pas tout à fait à ce qu’avait annoncé l’entreprise de Mark Zuckerberg en 2019.

À l’origine, le Libra devait être lancé au cours du premier semestre 2020. Un lancement qui ne s’est finalement pas fait pour diverses raisons. Le souhait de Facebook de créer une monnaie virtuelle basée sur des devises traditionnelles n’avait pas forcément emballé les régulateurs et banquiers centraux.

Lire aussi: Libra : vers un échec du projet de monnaie virtuelle de Facebook

De nombreux experts se sont en effet opposés au fait qu’il existe plusieurs versions du Libra en fonction des devises nationales et régionales. Avec sa puissance et ses moyens, Facebook aurait pu bousculer l’ordre établi et donc, menacer la souveraineté monétaire des États. Suite à l’opposition des régulateurs, l’entreprise de Mark Zuckerberg a changé ses plans.

Un avenir incertain

À son lancement – attendu pour janvier 2021 aux États-Unis et dans quelques pays d’Amérique latine –, le Libra prendra la forme d’un stablecoin, à savoir une monnaie virtuelle dont sa valeur est identique à celle d’une devise nationale. Dans ce cas-ci, un Libra vaudra un dollar. Facebook devrait également proposer d’autres stablecoins basés sur d’autres monnaies telles que l’euro ou la livre britannique dans un avenir plus ou moins proche.

À terme, l’entreprise de Mark Zuckerberg pourrait tout de même créer une devise composite basée sur plusieurs devises nationales, mais il faudra patienter davantage pour cela. Ce projet pourrait finalement ne jamais voir le jour si le Libra ne séduit pas ou si les régulateurs s’opposent à nouveau à la cryptomonnaie de Facebook.

Le site 20minutes rappelle que ` le Libra permettra de s’envoyer et de recevoir rapidement de l’argent via les applications de Facebook telles que Messenger et WhatsApp.

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet