Technologie

3ème édition de l’Université du web de Rufisque : 200 jeunes connectés aux Tic

Université du Web de Rufisque

Le département de Rufisque a été connecté aux outils de la technologie le week-end dernier à l’occasion de la 3ème édition de l’Université du web organisée par la communauté Rufisque tech hub.

«Il s’agit d’une université d’été entièrement consacrée à l’usage des outils technologiques», résume Alexandre Lette, initiateur de cette rencontre annuelle. Pendant trois jours en effet, 200 jeunes participants ont pu discuter et faire des ateliers avec les acteurs et les communautés du web du Sénégal. L’édition 2015 est marquée par une décentralisation des activités afin de placer les technologies au cœur des territoires.

Dans cette logique, Diamniadio a accueilli la première journée. Un choix pas fortuit, selon l’initiateur. «Diamniadio est la future ville numérique du Sénégal», relève en fait Lette qui trouve «malheureux que les populations de la localité n’aient pas encore bénéficié d’ateliers d’initiation aux outils technologiques pour les préparer à la mutation de leur ville». Soutenant que l’internet peut être source de services et d’emplois pour les jeunes, les organisateurs ont placé «le e-commerce au cœur des débats», lors de la seconde journée de l’Université du web à Bargny.

La célébration de la Journée mondiale des logiciels libres a scellé la clôture avec un thème en rapport avec la date du 19 septembre. «J’ai fait connaissance avec Linux qui est un logiciel de programmation avec de meilleures fonctionnalités que windows», estime Maguatte Ndoye, une participante à cette dernière journée. «On ne peut pas prétendre se développer sans domestiquer les technologies parce que c’est créateur d’emplois et de valeurs», estime l’initiateur pour fonder la pertinence de son initiative qui fait «descendre les acteurs et les communautés web du Sénégal à Rufisque» à chaque édition. Lette voit déjà plus grand pour la prochaine édition de l’Université du web qui tente de connecter tout le département.

Source  Le quotidien

Comments

comments

Comments
To Top