Parole aux Spécialistes

Abdou Dieng CEO de Assurance Facile : ” être entrepreneur, c’est avoir du sens… ”

ABOU DIENG ceo de Assurance Facile

L’entrepreneuriat n’est pas une chose facile.  il faut  souvent galérer pour réussir. C’est la conviction de Abdou Dieng CEO de Assurance Facile. Dans une interview avec notre partenaire entrepreneurenaction, le jeune DG explique son parcours. Un parcours rythmé de hauts et des bas dans un monde économique.

“J’ai eu juste à faire mes études en communication et marketing à Rouen. Je suis rentré ensuite au Sénégal pour mettre en place ma première structure qui évoluait dans la mise à disposition de personnels qui était oxo intérim et qu’il est toujours d’ailleurs excusez-moi. Euh un parcours de combattant, c’est vraiment le cas de le dire pour mettre en place Oxo alors il n’y avait pas de fonds, j’étais là juste en vacances, j’ai décidé de m’installer définitivement. J’avais juste une montre et un ordinateur portable que j’ai dû vendre pour pouvoir au moins accéder à un local et tout le reste à savoir tout ce qui était relatif à la logistique, chaises, équipement, on a dû l’emprunter. C’était le début” soutient l’ancien DG de carmudi Sénégal.

Selon Monsieur Dieng “on se casse la gueule assez souvent, excusez-moi du terme mais c’est le cas de le dire et chacune de ces étapes-là, est une leçon. Il faut avoir le sens justement, il faut pouvoir s’adapter très rapidement à des situations, rebondir dessus et pouvoir créer quelque chose à partir de ces situations-là. Sachez Messieurs et Mesdames que votre business plan ne vous servira à rien en réalité, il vous permet pas d’anticiper sur le comportement final de votre cible, mettez justement de petits moyens aller en face test, vous aurez ensuite le résultat et ensuite à partir de ce résultat-là, essayer de convaincre peut être quelqu’un mais partez au moins de quelque chose pour pouvoir ensuite réadapter, reformuler business plan qui n’a jamais reformulé business plan ici, aucun business plan, aucune affaire n’a été réellement fidèle au business plan initial ça n’existe pas.

Que les gens se sortent ça de la tête, un business plan on le fait juste pour une levée de fonds pour moi c’est à ça, que sert le business plan. Vous avez une affaire, vous cherchez, vous l’avez mis en place au moins 3, 4, 6 mois, vous cherchez à la faire fructifier justement par des fonds que ce soit du mécénat ou provenant d’organismes financiers mais c’est juste après l’expérience qu’on vous fera confiance” conseille Abou DIENG . Vous pouvez lire l’intégralité de l’interview sur entrepreneurenaction 

 

Comments

comments

Comments
To Top