IT Business

Vitepay, une solution malienne de paiement en ligne

vitepay-solution-de-paiement-en-ligne-mali

En Octobre 2015, lorsque je suis arrivé à Bamako au Mali, j’avais voulu m’acheter un casque micro combiné pour skyper, viber du hangouter sur mon ordinateur desktop en mode vpn. L’objectif c’était de rester en contact avec mes proches et amis éloignés car je ne dispose pas de …smartphone ( Oui je sais, je vis dans un TAZ ! ) .

Naturellement, je me suis tourné vers mon duckduckgo préféré et je m’empresse de saisir ” Shopping Bamako“. Je trouve rien ! Pardri ! Suis-je bête, je réessaie “achat vente informatique bamako“. Même résultat  ! Mince il n’y a pas de  e.commerçants à Bamako ! Je suis dans quel planète moi saa! Bon allez Duck sucks certainement, je me tourne vers mon ex tonton Google. Mêmes requêtes, même opérations, et toujours pas de résultats satisfaisants.

Il fallait se rendre à l’évidence. Le Mali ”lag” en matière de culture digitale. Je dis ça, je dis rien !

Mais fort heureusement des initiatives de startup naissent de manière disparate afin de renverser la vapeur.

J’avais parlé de l’application Android de petites annonces KADIEL, maintenant il est possible de payer son achat en ligne via Vitepay.

Vitepay est une solution de la société d’ingénierie informatique Logineo permettant à chaque particulier, d’effectuer des achats en ligne au Mali. Awo !

Selon Cheick TALL, Co-fondateur et C.E.O  de Logineo  avec qui j’ai eu l’honneur d’échanger, il s’agit en substance via la solution Vitepay d’établir un pont entre les utilisateurs de micro-transfert d’argent  comme Orange Money, déjà très prisés par presque toutes les couches de la société malienne, et le paiement sur Internet.

Vitepay, passant par le réseau Orange Money pour effectuer les transactions, donne la possibilité à vos clients de payer directement sur votre site web leurs achats de manière simple, rapide et sécurisée. Que ce soit pour la vente de produits ou de services, vos clients pourront désormais vous régler sans se déplacer.

 

Echanges :

Yahya : “L’offre e.commerce étant pratiquement inexistante dans le pays comment Vitepay compte tirer le secteur vers le haut? “

Cheick TALL : “En vérité nous avons lancé notre solution en mode bêta en septembre 2015 avec différents partenaires existants déjà, dont des médias online et quelque pionniers “e.commercants” qui se sont lancés dans le secteur.

Vous savez sans doute que le taux de bancarisation au Mali est très faible et ceux qui disposent de cartes bancaires, visa, mastercard ou paypal etc. sont très frileux en matière d’achats en ligne.

Par contre les services tels que le mobile money sont très très utilisés. Alors après benchmark, nous avons trouvé deux pistes : Soit nous devions développer une solution technique et financière de Mobile Money de A à Z, ce qui coûteuse  en terme d’investissement, soit une solution qui se base sur les offres existantes de mobile money. Combiner le transfert d’argent par téléphone et le web créent une alchimie nouvelle et sacrément alléchante en terme d’adaptation auprès de la population. Alors nous avons développé et lancé Vitepay en ce sens.”

Mais nous nous sommes rendus compte que nous avons mis la charrue avant les beaufs. Il est évident qu’avant de parler de paiement, de transaction, il faut bien qu’il y ait des articles à acheter ( le Stock), dans des plateformes e.commerces (des sites web).

Notre approche était plutôt d’apporter une solution technique dans le marché car nous ne sommes pas à proprement parler des marchands.

Pour disséminer Vitepay, nous nous sommes rapprochés de certains médias online entre autres. En collaboration avec nos équipes techniques, nous avons procédé à la mise à niveau de certains de nos sites partenaires, ceux nécessaires uniquement et pour les autres nous avons intégré notre plugin adapté à cet effet.”

Yahya : “Donc cette méthode participe à “l’éducation” pour ainsi dire des acteurs du web locaux vers le e.commerce. Et en faisant une intégration de Vitepay comme moyen de paiement facile et accessible, vous avez réglé ce problème. Mais sachant que les composants majeurs du e.commerce ne s’arrêtent pas uniquement aux modes de paiement, qui s’occupe de la gestion des stocks et de la logistique ? “

Cheick TALL : Vitepay n’intervient à priori que quant il y’a transaction. Je m’explique : Si un acheteur passe commande sur un de nos sites partenaires, nous recevons la transaction, nous avisons le marchand concerné, et lui demandons si l’article est en stock et de veiller à la livraison.”
Yahya : “Donc c’est une manière de sécuriser l’argent de l’acheteur car le marchand ne recevra sa paie que si le produit est effectivement livré. C’est excellent pour restaurer le facteur confiance ! Et en même temps le marchand est sûr que son argent est dans le circuit et qu’il se doit d’honorer la commande. Mais comment il va procéder pour la livraison s’il n’est pas outillé en moyen logistique ?”

vitepay solution de paiement en ligne bamako

vitepay solution de paiement en ligne bamako

Cheick TALL : “Nous avons contracté avec une société de livraison de colis et courrier de la place pour gérer justement les livraisons. Une société très performante qui a la capacité de livrer n’importe quel paquet sur la base d’une adresse sans recourir aux appels téléphoniques du destinataire”.

Vous savez sans doute qu’il y a un vrai problème du système d’adressage au Mali. Vous allez même voir un habitant qui ne connaît pas son adresse de domicile et le service postal national ne livre pas à domicile même s’il octroie des boites postales.

Ce qui fait que si le marchand n’est pas en mesure de livrer le produit commandé, nous avons recours à cette formidable société.”

Yahya : “Formidable ! Ce service de livraison fonctionne sans doute bien dans la capitale. Quant est il des autres régions du Mali ?”

Cheick TALL : “Pour les régions nous mettons en action les sociétés de transports, les bus qui ont l’habitude de livrer des paquets.

Sommes toutes, le e.commerce peut véritablement fonctionner car nous avons une certaine maîtrise aussi bien des outils de paiement et de livraison.

Vitepay comme je l’ai dit tantôt fonctionne en mode bêta depuis septembre 2015.

Nous n’avons pas trop communiqué là dessus mais la  donne va changer d’ici avril 2016 où nous prévoyons de lancer la V1 avec un packaging complet, composé de la communication du produit et des fonctionnalités supplémentaires.”

Yahya : “Étant donné que les maliens sont plus internet mobile que desktop, est ce que Vitepay serait dans une optique de se transformer en une application Android ou iOS pour cette cible?

Cheick TALL : “Vitepay est d’emblée mobile-freindly, cela veut dire que même si l’e.acheteur commande via son téléphone un produit sur nos sites partenaires, il aura toujours recours à ce dernier, qu’il soit un feature phone ou un smartphone pour valider sa transaction car tout se passe via le menu USSD de l’opérateur.”

Conclusion : C’est une première au Mali. La collaboration entre le département Orange money d’Orange Mali et Logineo a donné naissance à un service prometteur permettant à chaque particulier, d’effectuer des achats en ligne. Un achat suivi immédiatement de la livraison à domicile de la marchandise achetée.”

Comments

comments

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Les plus populaires

To Top