Actu Web

Concours International MT180 : Mbouye Khady Diagne représentera le Sénégal

Concours Ma Thèse en 180 secondes

Le Sénégal sera bien présent à la grande finale  internationale  du concours  « Ma Thèse en 180 secondes (MT180) » qui se tiendra au Maroc le 29 Septembre prochain  grâce à  Mbouye Khady Diagne.

L’étudiante de l’école doctorale Mathématique et Informatique de la Faculté des Sciences et Techniques (FST) de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) a remporté  à l’AUF de  Dakar,  la finale 2016 du concours national de MT180 en présentant sa thèse qui porte sur « np- complexité de certaines sous-classes du problème de décodage par syndrome (codes quasi-dyadiques et codes de Goppa quasi-dyadiques » informe  le Journal Universitaire

Le site  annonce que la deuxième et  la troisième place ont été remportées par M. Moussa Touré de l’UFR Sciences et Technologie, école doctorale Science, Technologie et Ingénierie de l’Université Assane Seck de Ziguinchor (UASZ) et Mme Seynabou Touré de l’UFR des Sciences Appliquées et Technologie, école doctorale Science et Technologie de l’Université Gaston Berger (UGB) de Saint-Louis.

Chacun des doctorants qui compose le trio de tête à reçu un lot de cadeaux et un chèque de 500 000 FCFA en plus pour le vainqueur.

Cette finale nationale a été organisée grâce au soutien de l’Agence universitaire de la Francophonie, partenaire de cet événement depuis deux ans.

En conséquence, les quatre finalistes qui vont se retrouver au Maroc: M. Coffi Patrick SOTINDJO, doctorant, Université d’Abomey-Calavi (Bénin) ; Mme Justine Germo NZWEUNDJI, doctorante, Université de Yaoundé (Cameroune ; Mme Mbouye Khady DIAGNE, doctorante, Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Sénégal) et Mme Rim OUEGHLISSI, doctorante, Université de Carthage (Tunisie), bénéficieront du soutien de l’AUF pour leur participation.

Pour rappel,  le concours  Ma thèse en 180 secondes permet aux doctorants de présenter leur sujet de recherche, en français et en termes simples, à un auditoire profane et diversifié. Chaque étudiant ou étudiante doit faire, en trois minutes, un exposé clair, concis et néanmoins convaincant sur son projet de recherche. Le tout avec l’appui d’une seule diapositive !

Ce concours s’inspire de Three minute thesis (3MT®), conçu à l’Université du Queensland en Australie

Crédit photo : AUF- Bureau Afrique de l’Ouest

Comments

comments

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Les plus populaires

To Top