Portrait

Consolidation démocratique en Afrique par les TIC : Le web-activiste sénégalais Cheikh Fall honoré

cheikh-fall-blogueur

Diakonia, une organisation humanitaire suédoise, a remis, la semaine dernière,  un diplôme pour la consolidation démocratique en Afrique par les TIC à Cheikh Fall. C’était lors de AFRICAPACITES 2016 dont le thème était : « Veille citoyenne pour l’imputabilité politique et la redevabilité socioéconomique, la valeur ajoutée des Tic ».

attestation-cheikhLe web- activiste sénégalais a été invité à cette rencontre qui s’est tenue au Burkina Faso pour animer le panel inaugural qui portait sur « La consolidation démocratique à l’épreuve du numérique : Mythes et valeur ajoutée des TIC comme outil de redevabilité. »

Mais qui est ce personnage qui a, tant œuvré, dans la consolidation de la démocratie en Afrique grâce aux technologies de l’information et de la communication ? Portrait d’un activiste hors pair qui fait la fierté du continent.

CHEIKH FALL ET LA TECHNOLOGIE…UNE LONGUE HISTOIRE 

Cheikh-Fall-Web-ActivisteCheikh Fall, c’est d’abord un développeur web de formation, chef de projet web et formateurs. Il est concepteur de plus d’une vingtaine de sites web.Cheikh est aussi formateur en recherche documentaire sur les IST (Informations Scientifiques et Techniques) et outils 2.0. Il est expert et formateur du système de Gestion de Contenu Joomla (membre du core team). Il a été le Coordonnateur régional du programme de Formations ouverte et à distance à l’Agence universitaire de la Francophonie. Il est l’initiateur de la  première plateforme web citoyen au Sénégal est www.ruepublique.net lancée en 2010.

Pour Cypher007 , le web est, tout d’abord, du partage. « C’est un outil qui nous sert toujours beaucoup plus quand on essaye de servir les autres. Pour moi le blogging est avant tout le vecteur du grand changement dans cet écosystème informationnel où « liberté d’expression » reste toujours un sujet brûlant. », expliquait-il dans une interview.

cheikh-fall-recompense

SUNU2012 – SON ENGAGEMENT CITOYEN POUR LA TRANSPARENCE DU PROCESSUS DÉMOCRATIQUE

“Sunu2012 est un projet web que j’ai conçu avec le réseau des blogueurs sénégalais sur la base d’une initiative citoyenne et volontariste pour la transparence du processus démocratique. Piloté par de jeunes activistes sénégalais et lancé depuis juin 2011, le projet a rencontré un succès fulgurant durant l’élection présidentielle sénégalaise de 2012. Mais l’action la plus remarquée sera le dévoilement des résultats du scrutin avant les officiels grâce à la présence de multiples e-observateurs citoyens dans les bureaux de vote. Ces derniers font alors remonter les résultats locaux avec leurs smartphones prévenant ainsi toute tentation de “tripatouillage” électoral” se souvient le jeune blogueur.

La force de l’exemple sénégalais va inspirer l’ensemble des acteurs du web citoyen dans toute l’Afrique francophone, voire au-delà. En Côte d’Ivoire, le hashtag #CIVsocial est créé le mardi 5 avril 2011, pendant la crise post -électorale, pour venir en aide aux populations. Ce même hashtag sera réutilisé à plusieurs reprises lors d’inondations qui frappent Abidjan pour attirer l’attention des autorités et mettre en place un système d’information en temps réel sur la situation des sinistrés.

sunu2012

 Une initiative pareille a vu le jour en Guinée.Dénommée GuinéeVote, elle est l’œuvre du réseau des blogueurs guinéens qui expriment par cette initiative leur ras-le-bol par rapport aux multiples coups d’Etat et renversements de régime par les armes. Ils cherchent à armer le citoyen par sa voix mais surtout à inscrire le citoyen au cœur de la démarche démocratique par une implication sur le processus électoral.

Tout récemment au Mali, des Organisations de la Société Civile (OSC) en association avec des blogueurs et web activistes ont assuré le monitoring de l’élection présidentielle de juillet 2013, organisée après la crise qui a débuté en 2012.

En 2011 au Nigéria, nous avons assisté à une campagne électorale très présente sur les réseaux sociaux mais aussi à une élection très bien surveillée par des observateurs qui faisaient usage des réseaux sociaux comme médias à part pour sécuriser le processus. Un rapport publié par deux chercheurs sur l’élection présidentielle au Nigéria en 2011 affirme que :

« Les médias sociaux ont permis une observation radicalement plus efficace des élections en augmentant le nombre d’observateurs et de comptes rendus tout en minimisant les coûts (…) Ils ont modifié la diffusion de l’information au Nigéria. Les citoyens ont pu avoir accès directement à des informations plus exactes, ce qui a permis une participation politique exceptionnelle au cours des élections de 2011. »

Au Burkina Faso, la force et la détermination du #Lwili ont empêché les tentatives de modification de la constitution. Tripatouillages qui allaient permettre au Président Blaise Compaoré de rester encore au pouvoir après un semblant de calendrier électoral. Les jeunes Burkinabés se sont emparés du débat politique, ont amplifié l’alerte sur les réseaux sociaux pour ensuite se positionner en défenseurs de la constitution. Ce qui a abouti à la fuite de Blaise, installant un régime transitoire qui se chargera d’organiser une élection présidentielle libre et transparente. Faudra obligatoirement compter sur la participation active des jeunes pour surveiller et sécuriser le vote.

De 2012 à 2015, l’Afrique a donc connu plusieurs autres initiatives citoyennes s’inspirant de SUNU2012 : Vote229 au Bénin, Guinéevote en Guinée, Mackymètre au Sénégal, Buharimeter au Nigéria, Présimètre au Burkina Faso, Talonmètre au Benin …

SUNUCAUSE : SON ENGAGEMENT SOCIAL

sUNUCAUSE-aSSOCIATION-WEB-HUMANITAIRE

SUNUCAUSE-ASSOCIATION-WEB-HUMANITAIRE

Dans sa volonté de promouvoir le Social, Cheikh Fall a initié juste après le succès de SUNU2012, un volet humanitaire du projet web citoyen. SUNUCAUSE (notre cause en français), cette association à but non lucratif a pour principal objectif de venir en aide aux personnes en situation difficile.

C’est une démarche qui consiste à utiliser les avantages de la socialisation des réseaux sociaux virtuels pour faire du vrai social auprès des populations nécessiteuses qui n’ont pas accès à internet. 

Ce projet qui a vu le jour en 2012 a permis d’assister et de venir en aide à plus de 1000 personnes à ce jour. Il a aidé à reloger plusieurs familles victimes des inondations d’août 2012, il a permis depuis 4 ans d’assister les « Daaras » modèles pour lutter contre la mendicité des enfants dans la rue. Il permet aussi d’aider chaque année 60 familles depuis 2012 à célébrer la Korité avec des dons et des moutons pour la Tabaski.

AFRICTIVISTES : SON ENGAGEMENT SUR LE PLAN AFRICAIN

africtivistes

Cheikh Fall initie La ligue africaine des cyber-activistes pour la démocratie communément appelée AFRICTIVISTES qui est l’union des blogueurs et web-activistes du continent pour promouvoir et défendre les valeurs démocratiques, les droits humains et la bonne gouvernance à travers le numérique. Africtivistes a été créé en novembre 2013 en vue de mettre en réseau tous les acteurs du changement en Afrique pour apporter des solutions concrètes et idoines aux problèmes majeurs qui freinent le développement et l’unité du continent.

AFRICTIVITES est une sentinelle de la démocratie dans tous les pays africains. À ce titre, la ligue est résolue à intervenir directement ou à faire des plaidoyers pour faire intervenir des acteurs dans les différents processus de changement politique et social. Elle mène et pilote des projets de développement et d’implication citoyenne dans les dispositifs démocratiques.

Elle développe bien évidemment des stratégies visant à surveiller et faire surveiller les dirigeants politiques dans leurs actions et dans la réalisation de leurs promesses pour inciter à la transparence et à la bonne gouvernance. Elle est une vitrine de la citoyenneté augmentée en Afrique.
12631299_886864328098474_2776263520292001267_n

Du 27 au 28 novembre 2015, un sommet a été organisé à Dakar, Sénégal, pour le lancement officiel d’AFRICTIVISTES. Ce sommet fondateur a été placé sous le thème : L’Afrique d’une jeunesse engagée et déterminée à garantir et à construire la démocratie.

La rencontre a regroupé 150 activistes venus de 35 pays différents. Elle a permis de donner une dimension continentale au leadership et à la participation active des jeunes. Ces deux jours ont servi à expliquer le contexte et l’objectif des Africtivistes, d’harmoniser les formats pour les campagnes africitivistes afin de communiquer efficacement des messages démocratiques clairs au nom de la jeunesse.

Un accent particulier a été mis sur le rôle et l’importance de la jeunesse et de tout citoyen dans le processus de démocratisation pour une citoyenneté participative dans une perspective continentale. En outre,  les participants ont été formés à l’utilisation des outils clé pour sécuriser leur personne et leurs échanges en ligne.

SON ENGAGEMENT AU NIVEAU INTERNATIONAL 

Enfin, le jeune activiste  a été choisi parmi les 10 blogueurs les plus influents en Afrique  invités à la célébration des 100 ans du Palais de la Paix à la Haye aux Pays Bas où il a rencontré de grandes personnalités comme  le SG de l’ONU Ban Ki Moon entre autre.

 

Comments

comments

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Les plus populaires

To Top