Télécommunications

Millicom fustige le communiqué ‘’mensonger’’ de Wari

Dans la bataille médiatique qui oppose Wari à Millicom, on semble ne rien se pardonner. Après la publication du communiqué de la société de Kabirou Mbodje annonçant une assignation en justice pour le 13 novembre prochain, c’est au tour du groupe Millicom d’apporter des précisions.

Dans la bataille médiatique qui oppose Wari à Millicom, on semble ne rien se pardonner. Après la publication du communiqué de la société de Kabirou Mbodje annonçant une assignation en justice pour le 13 novembre prochain, c’est au tour du groupe Millicom d’apporter des précisions.

A l’en croire, la résiliation du contrat entre les deux sociétés s’est passée dans les règles de l’art avec notification à Wari contrairement aux allégations qui sont parues dans la presse de la semaine dernière. Le groupe Millicom rappelle que la société spécialisée, entre autres services dans le transfert d’argent, a été dans « l’incapacité de verser le montant de la transaction pour le rachat, soit 80 milliards CFA, avant la date butoir ( le 02 juin 2017 ) et que malgré la rallonge qu’il lui a accordée ( jusqu’au 28 juillet 2017 ), Wari n’a pu respecter les termes de l’accord ». C’est après, explique Millicom dans un communiqué repris par le site dakaractu, que notification lui a été faite que le contrat a été rompu non sans lui retourner la caution.

A parcourir le communiqué, on comprend que Millicom se projette déjà dans le futur. « Après avoir exercé son droit de résiliation avec Wari, Millicom a signé un nouvel accord de vente avec le consortium composé du groupe Teylium Telecom; de NJJ et du groupe Axian » présentant « des garanties plus sûres pour les Sénégalais avec l’arrivée d’un consortium qui a une parfaite maîtrise de l’environnement telecoms et qui a fait ses preuves dans d’autres pays en termes d’innovations et démocratisation des télécoms ».

Lire aussi : WorldRemit et Wari offrent le transfet d’argent instantané vers le Sénégal

Le groupe Millicom ne se doute pas une fois que ce sont les partenaires qu’il faut puisqu’ils offrent « un vrai projet technologique et économique d’envergure qui favorisera la poursuite du développement de Tigo au Sénégal dans les années à venir avec notamment des investisseurs majeurs dans les infrastructures techniques, le développement d’expertises locales, des offres innovantes au service de ses clients actuels et futurs, en vue de contribuer à l’inclusion numérique et sociale au Sénégal ». Pour ce qui est de l’assignation annoncée, le groupe « dans son bon droit » se dit prêt à aller y répondre avec la plus grande détermination.

Source : Cio-mag.com

Comments

comments

Comments
To Top