Actu Web

Cyber-sécurité : L’Association des professionnels de la presse en ligne du Mali renforce ses capacités

APPEL Mali

L’Association des professionnels de la presse en ligne (APPEL-Mali) a renforcé, du 11 au 13 octobre denier, les capacités d’une vingtaine de journalistes et éditeurs de la presse en ligne. En initiant à leur profit des modules de formation relatifs à la cyber-sécurité, la protection des données, le piratage informatique, les “leaks » ou fuites de données, afin d’élaborer ensemble une stratégie de protection de données personnelles des entreprises en ligne. Le directeur général de l’Agence des technologies de l’information et de la communication (AGETIC), Hamed Salif Camara, a présidé l’ouverture de cette séance de mise à niveau. C’était dans les locaux de son service en présence de la responsable communication de APPEL, Mme Togola Hawa Séméga.

Initié par APPEL, en collaboration avec l’ONG néerlandaise FreePress Unlimited (FPU), cet atelier s’inscrivait dans une politique de formation de APPEL. Ainsi, des experts des nouvelles technologies, de l’AGETIC et de la Fondation Tuwindi ont, durant trois jours, éclairé les participants sur les stratégies de défense et d’attaque à mettre en place pour préserver l’intégrité de leur outil de production, de leurs données personnelles et de celles des usagers.

Il était opportun, vu l’enjeu de ce mal pour la presse en ligne, d’être outillé pour se prémunir contre les cyber attaques. Ce pour notre propre sécurité et celle du grand public qui constitue notre audience, témoignera Kadiatou Sanogo, interrogée vendredi à la fin de la formation. « Pendant ces trois jours, nous avons pu parcourir avec des experts du secteur les contours » des modules de formation, ajoutera notre consoeur de Maliweb.net.

Par ailleurs, le temps imparti était, selon elle, court pour bien cerner certaines notions qui méritent d’être approfondies. Intervenant mercredi à l’ouverture des travaux, le directeur général de l’AGETIC avait souligné que cette formation était très importante au regard de l’ampleur des menaces liées à la cybercriminalité. Hamed Salif Camara avait, dans son propos introductif, promis l’accompagnement de sa structure afin de réduire au maximum les risques du fléau pour les professionnels des médias en ligne.

Avant, des humoristes de « malikunafonirapou » avaient, à travers un sketch, sensibilisé et informé les participants sur les dangers liés à la diffusion de vidéos privées sur les réseaux sociaux ou sur les sites non sécurisés. Ils ont aussi éclairé les participants sur les méthodes qu’utilisent les hackers pour soutirer de l’argent à leurs victimes ou pour les obliger à avoir des relations sexuelles en les menaçant, par exemple, de balancer leurs vidéos sur la toile.

Cheick M. TRAORE

Source l’Essor

Comments

comments

Comments
To Top