La startup kobiri, cofondée par Mohamed Aly Sidibé, étudiant en master 2 en Génie logiciel et Système d’information au département Génie informatique (DGI) de l’ESP, a été primée ce dimanche 17 février 2019, dans le cadre de la première édition « Fintech Challenge » du programme Open Innovation de la Banque centrale populaire du Maroc (BCP).

Cette distinction est une consécration pour cette start up sénégalaise lancée il y a juste quatre mois et qui commence déjà à se faire une bonne place dans le milieu de la FinTech africaine et internationale. En effet depuis sa mise sur pied en octobre 2018, elle ne cesse de monter en puissance et compte aujourd’hui plus 1100 téléchargements et 750 utilisateurs actifs par mois.

Lire aussi: Lancement du concours « Sénégal Start-Up Accelerator » pour booster les startups sénégalaises

Kobiri, qui signifie argent langue Soussou, est une application mobile qui permet de gérer facilement un compte mobile money. Elle a été retenue parmi les 6 jeunes entreprises sur la base des meilleurs potentiels d’innovation digitale du secteur bancaire qu’elle a présenté devant le jury lors de la finale.

Ces 6 Start-Up, proposant des solutions dans les domaines du mobile wallet, du marketing digital, de l’inclusion financière, de la digitalisation des processus, ou encore des objets connectés, deviennent de facto des partenaires du groupe BCP et verront leurs solutions déployées au sein de la Banque et de ses filiales, selon les organisateurs.

Pour rappel c’est en novembre dernier que le groupe BCP a lancé la première édition de son « Fintech Challenge », visant à identifier les start-up les plus prometteuses en vue de co-construire et de déployer des solutions innovantes en réponse à des problématiques de métiers clés.

Lire aussi: Indice mondial de l’Innovation : 8 pays africains dans le top 100

L’appel à candidature clôturé le 23 décembre 2018 a connu un succès auprès des start-up d’Afrique et d’ailleurs, avec plus de 1200 manifestations d’intérêts reçues en provenance de 34 pays. A l’issue de cette sélection, une vingtaine de start-up finalistes issues de 11 pays différents ont été invitées à participer au Bootcamp de Bouznika, une ville balnéaire marocaine.

Cette réussite de kobiri, Mohamed l’a construite avec son frère Souleymane Sidibé, un alumni de l’ESP, diplômé en DST et détenteur d’une licence en Réseaux et Télécommunication au DGI, et un autre de leur proche.

Avec ESP

Comments

comments