L’Etat du Sénégal a lancé  un nouveau projet dénommé « Smart Sénégal »  à  l’image de l’Alliance « Smart Africa » consistant à mettre les TIC dans les programmes nationaux de développement socio-économique. Financé par la Chine  à hauteur de  87 milliards de FCFA , le projet dont l’objectif est de digitaliser  l’administration,  concerne plusieurs composants selon le Directeur Général de l’Adie.

Lire aussi l’article: A la découverte de Lacina Koné, le nouveau DG de Smart Africa ?

Le premier composant concerne le volet Smart Education. « Avec les universités sénégalaises et les  Espaces numériques ouverts, nous allons les accompagner dans tout ce qui est équipement, interconnexion et contenus en terme de ressources pédagogiques » a soutenu Cheikh Bakhoum dans l’émission Etech sur Iradio.

Selon lui, le gouvernement veut faire du Sénégal un pays digitalisé . D’ailleurs, à travers le projet, l’ADIE va lancer le Smart  Territoire qui consiste à construire  « 45 maisons des citoyens »  dans les régions où le service public sera digitalisé.

« Il s’agira de donner de la valeur ajoutée aux régions à travers  la télé-médecine, l’incubation dans les régions  pour permettre aux startups de se developper et proposer des solutions innovantes pour améliorer la qualité de la vie des populations » annonce Cheikh Bakhoum qui rappelle qu’il aura aussi un volet  Save City  pour  sécuriser  les villes et les  gérer  par la donnée qui sera mise à la disposition des forces de sécurité et de défense.

Lire aussi l’article :Cheikh Bakhoum DG de l’ADIE «4500 kilomètres de fibre optique ont été déployés »

Smart Africa a permis  de réaliser un maillage du territoire en fibre optique et la construction de deux centres d’hébergement de données dans ses phases 1, 2 et 3.

La qualité de la connexion n’est pas en reste également à travers le Smart Sénégal.  Un volet  Cable Sous Marin sera déployé pour  permettre à l’administration  de bénéficier d’une bande passante assez suffisante  pour offrir aux  FAI, opérateurs et  surtout aux citoyens sénégalais la qualité de connexion adéquate.

 

 

Comments

comments