Le Réseau des blogueurs du Sénégal organise ce  samedi 31 août, coïncidant avec la journée internationale du Blog,  la 16e édition du NdadjeTweetup  à la Maison de la Presse ou au Centre Culturel Blaise Senghor.

Au menu des discussions , la liberté d’expression en ligne. Selon un communiqué reçu à Socialnetlink “ces derniers mois plusieurs arrestations de personnes à cause de propos qu’ils auraient tenus sur la toile. Que ce soit par une publication sur les réseaux sociaux (vidéo, statut, etc.) ou par une image véhiculée via des applications de messagerie instantanée. Ces interventions ont eu à être au centre des discussions sur les réseaux sociaux et de poser la problématique de la liberté d’expression.

Ainsi, les blogueurs se posent différentes questions sur les tournures de la liberté d’expression au Sénégal.

La liberté d’expression, qui est considéré comme le fondement de toute démocratie ou encore comme le pilier de toutes les libertés civiques, s’avère souvent être un idéal sur les réseaux sociaux. Que peut-on dire sur la toile ? Que peut-on y publier ? Qu’est-ce qui nous est permis ? Dans quels cas, sommes-nous en contradiction avec certaines lois sénégalaises relatives aux réseaux sociaux ? Ou bien sommes-nous en train de divulguer les données personnelles d’un autre citoyen ? Des questions que se posent plusieurs internautes et qui mériteraient réponses de la part d’experts” rappelle le Réseau des blogueurs.   

L ’objectif de cet événement est de proposer un cadre de réflexion autour du concept de la liberté d’expression, surtout en ligne. Ce sera le lieu d’expliquer aux internautes les lois sénégalaises relatives à l’usage d’internet, de leur permettre de comprendre leurs droits relatifs à l’utilisation de leurs données personnelles.  

Ainsi, cet rencontre permettra de :

Ouvrir la réflexion sur la restriction de la liberté d’expression en ligne

Édifier les utilisateurs sur les poursuites encourues quant à la publication de certains contenus

Informer les utilisateurs sur les lois qui les protègent par rapport à certains abus sur les réseaux sociaux

Expliquer de façon simple et concise le rapport qui existe entre les Conditions d’utilisation des réseaux sociaux et les lois sénégalaises