La question de la Sécurité des Femmes et des Enfants dans les réseaux sociaux comme Facebook constitue une préoccupation majeure du gouvernement du Sénégal et du secteur privé qui ont l’ambition d’y faire face pour lutter contre la cybercriminalité.

Selon les chiffres, 53% des femmes utilisent Facebook.  L’internet est devenu un outil indispensable dans le quotidien des femmes. C’est dans ce sens que le Sénégal s’est engagé à mettre en œuvre une importante politique nationale de cybersécurité avec un focus sur le genre dont les principales actions déjà engagées portent notamment sur : la formation et la sensibilisation des enfants, des élèves, des femmes et des jeunes filles ; la mise en place de dispositifs nationaux de lutte contre la cybercriminalité entre autres actions. 

Lire aussi: GirlsinICT- Plus de 200 filles formées à la sécurité numérique

Protéger les enfants dans un environnement électronique demeure le principal défi auquel éducateurs et parents doivent relever. Les infractions sur internet sont devenues récurrentes. Donc, il urge de renforcer la sécurité des usagers avec le programme de protection mise en place par le gouvernement du Sénégal. Selon Yoro Moussa DIALLO, le Secrétaire Général du Ministère de l’Economie Numérique et des Télécommunications ,” la roue ne doit pas être réinventée car les textes législatifs existent, donc, il faut aller dans le sens de permettre aux usagers de saisir la justice quand leur droit est violé dans les réseaux sociaux pour un bon usage d’internet avec beaucoup de sécurité”