Les lenteurs administratives gangrènent  le travail de l’administration publique. Face aux députés, le ministre de la fonction publique Mariama Sarr, compte sur la professionnalisation des ressources humaines et à la modernisation de l’administration et ceux grâce au digital.

Devant les journalistes, Mariama SARR soutient que des corrections doivent être apportées dans la plateforme Girafe pour réduire les failles de recrutement des agents de l’Etat.

Lire aussi l’article : Cyberespionnage, cyberattaque, vol de données,  la messagerie de l’Etat bafouée par l’administration

Avec girafe, les signatures électroniques seront désormais possibles pour résoudre la durée du traitement des dossiers. Pour ce qui est de la deuxième phase, les actes de reclassement seront prises en compte, le fichier central numérisé ainsi que le répertoire de l’administration.