Le Professeur Papa El Hassane Diop a été rappelé à Dieu ce mercredi 22 janvier. Premier vétérinaire militaire du Sénégal, il fut  le pionnier de l’insémination artificielle en Afrique subsaharienne. Âgé de 70 ans, le professeur faisait partie des éminents scientifiques.

Ses pairs considéraient  Papa El Hassane Diop comme le grand maître de la biotechnologie animale en Afrique car il faisait partie des premiers à investir ce champ de la recherche.

En 1989, Son domaine de prédilection était l’insémination artificielle. Son parcours riche l’avait permis d’occuper par la suite des postes de responsabilité au sein des instances africaines qui s’intéressent à la biotechnologie. 

« C’est le premier scientifique sénégalais qui a introduit l’insémination artificielle au Sénégal. C’est lui qui est le premier en 1989 qui a fait le transfert d’embryon au Sénégal », témoignait , l’ancien directeur de l’Ecole Inter-Etats des sciences et médecine vétérinaire de Dakar, le Pr Louis Joseph Pangui.

Il a eu la chance d’avoir un bon encadrement et de faire son application en chirurgie à l’Ecole militaire de Toulouse. 

De retour au Sénégal en 1977, il occupe les fonctions de chef du service vétérinaire de la Gendarmerie nationale et dispense en même temps des enseignements à l’Ecole Inter-Etats des sciences et médecine vétérinaires ( Eismv) où il passe du grade d’assistant à maître-assistant en 1980. 

Assoiffé de savoir, il s’envole pour le Canada pour préparer son agrégation. Cette décision est prise suite à la signature de l’accord entre l’Eismv et le Conseil africain et malgache de l’enseignement supérieur (Cames) en 1987. « Au cours de ces dernières années, ce vétérinaire militaire a mené beaucoup d’actions sociales et des activités de développement à l’intérieur du pays. 

Le défunt « a été décrit comme un homme utile à la société, qui a rendu service à sa nation, formé des étudiants, des cadres en Afrique et ouvrer pour la santé animale. Tous ont reconnu sa rigueur, sa pédagogie et surtout sa foi», ont témoigné ses proches dans la page facebook de l’école. Il a été inhumé à Touba.

Source: Facebook