Les activités commerciales et industrielles ont connu partout à travers le monde des baisses à cause du confinement. Contrairement au groupe Facebook qui a vu l’utilisation de ses différentes applications grimpées jusqu’à plus de 50%. Dès lors, il peine à gérer ce pic de trafic.

Actuellement, le géant de la Silicon Valley enregistre une croissance exponentielle du nombre de nouveaux utilisateurs face à ses 45 000 000 employés qui doivent travailler à distance.

Ce qui rend difficile le maintient de la stabilité des différentes plateformes tout au long de ces pics d’utilisation.

« La croissance de l’utilisation en cette période de Covid-19 est sans précédent dans l’industrie, et nous enregistrons de nouveaux records d’utilisation presque tous les jours », ont déclaré mardi Alex Schultz et Jay Parikh, deux vice-présidents de Facebook travaillant sur l’infrastructure.

Lire aussi: Sensibilisation: Facebook lance un Centre d’information Coronavirus

Pour Zuckerberg, les zones qui ont la plus forte concentration de personnes utilisant les services de Facebook pendant des heures de pointe depuis leur domicile sont réparties par fuseau horaire. Ainsi, c’est ce qui empêche le gonflement du trafic voire la stabilité actuelle de Facebook.

« C’est vraiment un gros défi technique », a-t-il déclaré. « Nous essayons essentiellement de préparer tout ce que nous pouvons. » Selon le New York Times, il a déclaré que Facebook avait mobilisé ses ingénieurs pour s’assurer que la société dispose de suffisamment de capacité de calcul et d’un support adéquat pour gérer les surtensions.

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet