Dans le cadre des compensations de l’ensemble de ses émissions de COd’ici 2030, Apple va construire deux éoliennes marines offshore au Danemark qui seront parmi les plus grandes au monde.

Comme Microsoft, Dell et tant d’autres, Apple a fait vœu de réduire autant que possible ses émissions carbone. L’objectif est d’ailleurs clair pour Apple : atteindre dès 2030 le statut d’entreprise carbon neutral. En d’autres termes, compenser l’ensemble des émissions de COque son activité commerciale, technologique et industrielle produit. Pour ce faire, la firme mise sur les énergies renouvelables. La construction au Danemark, près d’Esbjerg, de deux des plus grandes éoliennes du monde s’inscrit dans cet élan écologique.

Des éoliennes de 200 mètres de haut pour alimenter un centre de données

Ces deux éoliennes géantes seront hautes de 200 mètres, a annoncé Apple dans son communiqué, et produiront 62 gigawattheures d’énergie chaque année. Assez pour alimenter 22 000 foyers, précise MacRumors. Elles serviront notamment à alimenter le centre de données d’Apple à Viborg, une ville du nord du Danemark, utilisé pour l’AppStore, ainsi que les services Apple Music, iMessage et Siri (entre autres) en Europe.

Cette annonce intervient après la construction par Apple de l’un des plus grands sites de panneaux solaires de Scandinavie, consacré lui aussi à l’alimentation dudit centre de données. Apple estime que la construction de ces deux éoliennes supplémentaires fera office de test pour d’autres projets éventuels dans le futur.

Les partenaires et sous-traitants d’Apple également impliqués dans son effort écolo

« La lutte contre le changement climatique exige une action urgente et un partenariat mondial – et le centre de données Viborg est une preuve puissante que nous pouvons relever ce défi générationnel », a notamment déclaré Lisa Jackson, Vice-présidente de la division Environnement, politique et initiatives sociales d’Apple. « Les investissements dans l’énergie propre permettent des innovations révolutionnaires qui apportent une énergie propre et de l’emploi aux entreprises et aux communautés locales. C’est un domaine dans lequel nous devons montrer la voie, pour le bien de notre planète et des générations futures », lit-on du communiqué selon clubic.

Comme le note pour sa part MacRumors, les sous-traitants d’Apple travaillant sur ce projet (dont Henkel, tesa SE, DSM Engineering Materials, STMicroelectronics et Solvay) ont indiqué travailler à des solutions propres pour honorer le contrat. Varta, un fournisseur allemand d’Apple, s’est pour sa part engagé à utiliser de l’énergie 100% renouvelable pour toute la production dédiée au géant de Cupertino.

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet