dimanche, mai 26, 2024

La Section SAES de Ziguinchor tire sur le Recteur de l’UASZ

0 commentaire

L’Université Assane Seck de Ziguinchor va connaître des perturbations alors que l’année vient à peine de démarrer.

La section de Ziguinchor du Syndicat Autonome des Enseignants du Supérieur (SAES) est sur le pied de guerre. Les enseignants égrènent un chapelet de doléances. Cette fois-ci, ce n’est pas le gouvernement qui est leur cible, mais plutôt le recteur Mamadou Badji.

Lire aussi: L’Université Assane SECK de Ziguinchor organise la 1ère édition des Doctoriales de l’ED-STI

Le porte-parole du SAES, Ababacar Kane, dénonce le comportement inélégant du Recteur qui, selon lui, adopte une attitude de mépris, dit-il, à l’endroit du syndicat, foule au pied l’organigramme de l’université avec de nouvelles directions et de commissions qui constituent parfois des doublons, érige le clientélisme dans le recrutement, l’octroi d’indemnités, la création d’un cabinet pléthorique du Recteur, etc.

Pourtant, selon M. Kane, l’université connait une tension de trésorerie à cause des nombreuses décisions inopportunes du Recteur.