Actuellement, avec la pandémie les gens utilisent de plus en plus les outils de paiement électroniques. Cependant, c’est aussi un grand risque car les hackers ne cessent de trouver des solutions pour accéder à ces outils de façon frauduleuse. Une campagne massive de phishing cible actuellement les utilisateurs du service PayPal.

Des internautes ont donné l’alerte ce week-end après avoir été la cible d’une tentative d’arnaque au compte PayPal.

Le mail en question évoque des transactions suspectes, qui auraient été réalisées avec le compte de l’utilisateur. Il incite l’internaute à cliquer sur le lien pour vérifier les transactions et « débloquer » le compte.

Dans l’e-mail, l’utilisateur peut trouver plusieurs détails sur la transaction : l’heure à laquelle la transaction a été réalisée, le nom du bénéficiaire, l’adresse de livraison, l’ID de la transaction et le détail de la commande.

Une arnaque cible les utilisateurs de PayPal - Geeko

L’e-mail se démarque des autres mails frauduleux par son orthographe (presque) irréprochable, la présence d’un logo PayPal et une mise en page professionnelle.

De nombreux indices

Plusieurs éléments permettent toutefois d’identifier l’arnaque : une faute d’orthographe s’est glissée dans la première ligne, la note du marchand évoque un « paiement via facture » (peu probable sur PayPal) et l’adresse utilisée est une «@proximus ». Rappelons-le, si problème il devait y avoir avec votre compte PayPal, vous devriez logiquement recevoir un mail d’une adresse@paypal, et certainement pas d’une adresse Proximus.

Lire aussi: Arnaques en ligne : Plus de 20 000 personnes arrêtées par Interpol

Si vous avez reçu ce mail, supprimez-le, nous conseille 20minutes. De façon générale, il convient de vérifier l’identité de l’expéditeur avant d’ouvrir un mail. Si vous avez un doute, ouvrez le service mentionné dans le mail via une recherche sur Google dans une nouvelle page Web pour vérifier via votre compte s’il y a eu fraude ou si votre compte est réellement bloqué. Evitez à tout prix de cliquer sur le lien intégré à ce type d’e-mail. La plupart du temps, ces techniques sont utilisées pour récupérer des données personnelles, pirater un compte ou obtenir un accès à un service de paiement en ligne.

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet