C’est une grande surprise et véritable opportunité pour l’entreprise Signal Advance. En voulant soutenir l’application Signal, le patron de Tesla a donné un coup de pouce à une entreprise bien différente.

Ces derniers jours, l’application WhatsApp fait beaucoup parler. En cause, les nouvelles conditions d’utilisation que les usagers du service de messagerie doivent accepter. Elles stipulent notamment que leurs données peuvent aussi être partagées avec Facebook, Messenger ou Instagram, des services qui appartiennent au même groupe. L’annonce a provoqué un « exode » d’utilisateurs vers d’autres services comme Telegram ou Signal. Un mouvement que le milliardaire Elon Musk a voulu encourager. Avec plus ou moins de réussite, souligne CNBC.

Lire aussi: Ruée vers l’application Signal pour ne pas accepter les nouvelles règles de WhatsApp

Tout commence par un simple tweet. « Use Signal » (Utilisez Signal), encourage ainsi le patron de Tesla qui souhaite pousser les internautes à utiliser un autre service de messagerie qui assure mieux respecter les données personnelles des usagers. Mais le message n’est visiblement pas passé de façon très claire chez tous les usagers. En effet, une entreprise texane, nommée Signal Advance, a vu son action bondir de 527% jeudi et 91% vendredi. L’entreprise qui fournit notamment des services aux travailleurs médicaux et juridiques, vaut désormais 660 millions de dollars, contre 55 millions avant le tweet d’Elon Musk.

LIRE AUSSI  Emmanuel Diokh: « mieux comprendre les données personnelles pour agir »

Au top des téléchargements

Et la véritable application Signal dans tout ça ? Elle s’est fendue d’une réaction sur les réseaux sociaux, soulignant n’avoir aucun lien avec l’entreprise texane. En effet, il s’agit d’une organisation à but non lucratif et qui n’est pas cotée en Bourse. Malgré cette méprise, l’application Signal a connu un très important afflux d’utilisateurs au cours des derniers jours. Dimanche 10 janvier, précise BFMTV, elle était ainsi en tête des téléchargements sur iOS et Android. Un classement qui se maintient ce lundi. Elle est suivie par Telegram, l’autre grand concurrent de WhatsApp.

Comme le souligne CNBC, un cas similaire s’est produit en 2020. Lors de l’entrée en Bourse de Zoom Video Communication, des actions avaient aussi été achetées massivement pour Zoom Technologies. En 2013, l’entrée en Bourse de Twitter avait aussi fait le bonheur de… Tweeter. Cette dernière avait alors gagné 1.000 % en un temps record.

LIRE AUSSI  Régulation des OTT au Sénégal : ce qu’il faut comprendre sur Viber, skype, whatsapp….

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet