Moustapha Diakhaté, ancien chef de cabinet du président de la République, s’est exprimé à travers sa page Facebook, sur la dernière décision concernant la régulation et l’encadrement des réseaux sociaux au Sénégal. Pour lui, son ex collaborateur cherche à priver à ses opposants de tout moyen d’expression.

Avec le vocable de régulation et d’encadrement des réseaux sociaux, le gouvernement entend donner au Cnra et à l’Artp un pouvoir arbitraire et absolu de censure sur internet en dehors de toute décision de justice. En fait, en plus des dispositions de l’état de catastrophe sanitaire qu’il est en train d’utiliser pour maintenir à résidence les opposants, le Président cherche à les priver de tout moyen d’expression. La vérité est que la régulation n’est pas l’objectif du Président SALL dans la mesure où lui, ses Ministres, Directeurs, Pca, entretiennent des milices d’insulteurs dans les forums du net et autres réseaux sociaux.

Pour l’ex-ministre conseiller de Macky Sall, proclamer une volonté de réguler et d’encadrer les réseaux sociaux, tout en cautionnant ces viles pratiques, est une supercherie.

Charité bien ordonnée commençant par soi-même, le Président Macky, dans le cadre de la régulation, doit d’abord procéder à la dissolution de toutes les milices d’insulteurs de l’Apr qui foisonnent dans le net.Toutefois, face à l’utilisation des forums par les insulteurs de tout acabit qui dénigrent et salissent d’honnêtes citoyens, les responsables de la presse en ligne doivent empêcher que leurs plateformes servent de foire d’empoigne.

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet