Pour accéder au fichier général des électeurs, la Mission d’Audit du Fichier électoral était obligée de passer par la Commission des données personnelles (Cdp).

Elle a été reçue par la présidente de la Cdp, Awa Ndiaye et son équipe pour échanger sur l’accès au fichier général des électeurs et sur le système de vérification des données de parrainage. Sur le premier point, la Cdp a rappelé que la mise à disposition intégrale du fichier électoral présente des risques sur les données personnelles des électeurs.

Toutefois, la Cdp a indiqué que le droit des partis politiques d’exercer un contrôle sur le fichier électoral doit être accompagné par des garanties sur la confidentialité des données personnelles des électeurs. Quant au point relatif à la vérification de l’inscription d’un parrain sur les listes électorales, la Cdp rappelle qu’il est préférable que le parrain le fasse lui-même, avec l’utilisation de ses identifiants, sur une plateforme en ligne sécurisée et gérée par la direction des élections.

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet

LIRE AUSSI  Vidéosurveillance dans les lieux de travail : la CDP avocat des salariés