Le Sénégal se fixe comme objectif d’atteindre 50% de contenu local à l’horizon 2030.


C’est la quintessence du communiqué du ministère du Pétrole et des Energies qui organise ce mardi une journée de consultation du secteur privé sénégalais, dans le cadre de l’élaboration de la stratégie nationale de contenu local.

Pour y arriver, explique le document, la stratégie nationale de contenu local permettra de disposer de plusieurs leviers dont le fonds d’appui au développement du contenu local (FADCL) grâce auquel, les capacités financières et techniques des entreprises seront renforcées pour leur permettre de faire face aux exigences du secteur des hydrocarbures.

’’Le contenu local dans le secteur des hydrocarbures renvoie à l’ensemble des initiatives prises en vue de promouvoir l’utilisation des biens et des services nationaux ainsi que le développement de la participation de la main-d’œuvre, de la technologie et du capital nationaux dans toute la chaine de valeur de l’industrie pétrolière et gazière’’, selon la Loi sur le contenu local.

L’élaboration du document de stratégie du contenu local est une mission dévolue au Secrétariat Technique (ST) du Comité national de Suivi du Contenu local (CNSCL).  Le ST et le CNSCL sont des organes mis en place à travers les décrets d’application de la Loi sur le Contenu local, votée en 2019 pour accompagner le développement du Contenu local.

« Plus de 70 personnes venant du monde de l’entreprise, des institutions publiques d’encadrement des entreprises, des chambres de commerce’’ prennent part à ’’cette importante rencontre’’

 La même source ajoute que la rencontre sera suivie de visites d’entreprises et d’entretiens individuels avec les acteurs du monde de l’entreprise. « La journée marque le début de la phase diagnostic des capacités des entreprises sénégalaises à saisir les opportunités de contenu local« , renseigne le communiqué.  

Selon le document, il s’agit, à travers cette journée, ’’d’initier des échanges avec les acteurs présents sur le contenu local au Sénégal, et de susciter de nouveaux intérêts et programmer de nouvelles rencontres’’