Franck Riester, Ministre délégué chargé du Commerce extérieur et de l’Attractivité auprès du Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères s’est félicité du soutien de l’Agence Française de Développement  ( AFD) qui a débloqué 20 millions d’euros pour le financement des jeunes entrepreneurs sénégalais

Ce soutien aux startups et entrepreneurs  sollicité par la  DER/FJ entre dans le cadre du Projet d’Appui et de Valorisation des Initiatives Entrepreneuriales des Femmes et des Jeunes (PAVIE) lancé par la DER/FJ suite à un accord avec la Banque mondiale d’un montant de 150 millions de dollars.

Le projet a démarré avec le PAVIE I qui représente la première phase de ce programme sur une durée de 3 ans et avec un budget alloué de 74 milliards francs CFA incluant le financement de la BAD qui s’élève à 41 milliards de francs CFA et un prêt de l’Agence Française de Développement d’un montant de 13 milliards de FCFA sur la contrepartie du gouvernement du Sénégal.

Devant les jeunes entrepreneurs, Franck Riester a exprimé toute sa satisfaction de voir que l’écosystème bouge beaucoup.

Selon lui, « le cœur de la stratégie de la France, c’est de soutenir la société civile sénégalaise et les startups et notamment tout ce  qui permet la réalisation des rêves de la jeunesse africaine et de la jeunesse sénégalaise via l’entrepreneuriat. »

LIRE AUSSI  Offre de nano- crédits: la DER/FJ s'allie avec des opérateurs de monnaie électronique

Une annonce très appréciée par  Papa Amadou SARR qui en a profité pour annoncer que la DER/FJ  est devenue un guichet unique au Sénégal pour le financement et l’autonomisation économique pour les femmes.

Le délégué général de souligner que le point essentiel qui a réuni startups et acteurs, doit les pousser à devenir de grandes entreprises autour de l’innovation avec des prêts en amorçage.

Il a également souligné l’urgence de mettre en place un fonds de soutien. « Un fonds de soutien à l’innovation sous forme de subventions (… ) et la future Banque publique d’investissement du Sénégal qui, nous pensons, doit être la DER. Nous avons beaucoup avancé sur ce projet, il suffit simplement de passer à la signature du décret par le Président de la République..

Pour rappel, l’ambassade de France a participé à hauteur de 500. 000 euros pour le financement de programmes d’incubation de deux ans dans un réseau de partenaires notamment les ENO, le réseau des alliances françaises et l’institut français. Un total de 102 startups est incubé dans 13 pôles dont la majorité, c’est à dire les 30%, sont des femmes pour un financement d’un montant de 167 000 euros. 

LIRE AUSSI  Acte 2: Macky Sall valide les réalisations de la DER/FJ

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet