Les inscriptions à la première édition de l’Africa Digital Economy Forum sont désormais ouvertes : l’événement – organisé par La Tribune Afrique, en partenariat avec Huawei – se tiendra en ligne le jeudi 2 décembre 2021. Une rencontre qui se veut être une plateforme d’échanges mettant l’économie numérique au cœur des problématiques et solutions du continent africain, avec comme enjeu premier son développement.

L’objectif de la première édition de l’Africa Digital Economy Forum – qui réunira et fera dialoguer un large panel de décideurs politiques, experts, dirigeants de premier plan et personnalités issues de la société civile – est d’impulser une réflexion et des actions concrètes tant sur les stratégies et les investissements que sur la règlementation du secteur du numérique, au sein des organisations publiques comme privées.

L’événement sera ainsi rythmé par la tenue de plusieurs tables rondes, keynotes et autres prises de paroles structurantes, avec au cœur des discussions des problématiques telles que l’accélération du développement de l’infrastructure numérique en Afrique, les perspectives de l’économie digitale, ou encore la formation des talents au développement numérique du continent. Le rendez-vous s’ouvrira par ailleurs sur des discours tenus respectivement par Delphine CHENE – Présidente de La Tribune Afrique et Catherine CHEN, Vice-Présidente et Directrice du conseil d’administration de Huawei.

LIRE AUSSI  Internet Society: Abidjan accueille le 8e forum africain sur le peering et l'interconnexion

Des intervenants prestigieux animeront les débats. Parmi ces derniers, Roger ADOM – Ministre de l’économie Numérique, des Télécommunications et de l’Innovation de la République de Côte d’Ivoire, Yankhoba DIATTARA, Ministre de l’Économie numérique et des Télécommunications du Sénégal, Papa Amadou SARR, Ministre-Délégué Général à l’Entrepreneuriat Rapide des Femmes et des Jeunes du Sénégal, Alpha BARRY Président Directeur général de Atos Afrique, Cristina DUARTE, Conseillère Spéciale des Nations Unies pour l’Afrique, Catherine CHEN, Vice- Présidente et Directrice du Conseil d’Administration de Huawei, Colin HU, Président Cloud & AI de Huawei Northern Africa, Mohamed BEN AMOR, Secrétaire général AICTO, Mohammed Tawfik MOULINE – Directeur Général de l’Institut Royal des Etudes Stratégiques, Huria ALI MAHDI, Ministre éthiopien de la Technologie et de l’Innovation, Lacina KONE, Directeur Général de Smart Africa, Elisabeth MEDOU-BADANG, Directrice de Zone et porte-parole pour Orange en Afrique et au Moyen-Orient, Malek KOCHLEF, Directeur Général de la Coopération Internationale du Ministère de l’Enseignement Supérieur de la Tunisie, Amane DANNOUNI, Directeur Général & Partenaire, BCG et enfin Aboubacar KARIM, CEO et co-fondateur de Investiv Group.

Selon Delphine CHENE, Présidente de La Tribune Afrique : « En Afrique, le développement des écosystèmes digitaux est un excellent levier pour dynamiser les économies d’un continent qui, grâce au numérique, connait depuis plusieurs années des mutations positives d’ampleur. L’Africa Digital Economy Forum sera ainsi l’occasion de placer le digital au cœur des enjeux du continent, et d’aboutir à des conclusions qui impacteront les secteurs publics comme privés ».

LIRE AUSSI  Des chercheurs d’Afrique francophone et de la France vont mener des études sur la mission Dakar-Djibouti (1932 -1933)

Catherine CHEN, Vice-Présidente et Directrice du Conseil d’Administration de Huawei, ajoute : « 40% de la population africaine est actuellement connectée à internet, contre seulement 10% en 2010. Cependant, si le continent connait une indéniable transformation digitale, l’économie numérique a encore besoin d’y être stimulée. Ainsi, les rendez-vous à l’image de l’Africa Digital Economy Forum ont vocation à mener les organisations africaines à prendre la pleine mesure de la primordialité des enjeux du numérique, et à adapter leurs stratégies à ce paradigme ».