samedi, août 13, 2022

Eugénie Rokhaya Aw, ancienne directrice du CESTI est décédée

0 commentaire

L’ancienne et première directrice du Centre d’études des sciences et techniques de l’information (Cesti), Eugénie Rokhaya Aw, est décédée hier. Elle était l’une des premières journalistes femmes et spécialistes de la communication sénégalaise, avec un parcours atypique entre le Sénégal et le Québec.

D’après un article de Wikipédia, ‘’elle effectue des études de philosophie à l’université de Dakar et, passionnée par les arts, commence à contribuer à des journaux comme critique d’art, notamment dans le journal ‘Dakar-Matin’, puis à travailler comme journaliste, profession alors fortement masculine au Sénégal.

En 1970, le quotidien ‘Dakar-Matin’devient ‘Le Soleil’. En 1976, elle est renvoyée du journal pour des positions contraires à la ligne éditoriale du journal. C’est l’époque du parti unique, puis d’un nombre très restreint de partis autorisés. Les autres organisations politiques sont illégales et doivent agir clandestinement. C’est dans ce cadre qu’elle fait l’objet d’une première condamnation, de quelques mois de prison, sous le régime de Senghor, puis une seconde fois de quelques jours sous le régime d’Abdou Diouf : «Nous avons vécu la prison avec beaucoup de fierté»’’, affirme-t-elle.

Elle était l’une des femmes les plus remarquables du monde de la presse. ‘’Snl’’ présente ses condoléances à la famille de Mme Aw, à toute la presse et à ses collègues du Cesti.