mardi, novembre 29, 2022

Le Mesri accélère l’ouverture des classes préparatoires aux Grandes Écoles

0 commentaire

Si c’est la grande révolution de la rentrée, la création des Classes préparatoires aux Grandes écoles prend forme. Le ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation est en train de procéder au recrutement du personnel essentiel à la matérialisation du projet, comme des techniciens supérieur de Chimie et électricité, qui vont assister les professeurs.

Un personnel essentiel à la formation des élèves qui doivent participer aux concours d’entrée dans les Grandes écoles sénégalaises et françaises en 2024.

Après des années de tergiversation, les autorités ont décidé de franchir le pas pour garder les « meilleurs » au Sénégal comme l’avait suggéré le Président Sall lors de la cérémonie du concours général, tenu il y a quelques jours. Exceptionnellement, les nouveaux bacheliers avec la mention « Très bien ou Bien » vont intégrer les Classes préparatoires aux Grandes écoles (Cpge) du Sénégal à la suite d’un appel à candidatures très sélectifs. Elles seront ouvertes la rentrée prochaine, selon le ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation. Evidemment, le recrutement se fera sur dossier et sur la base des résultats au baccalauréat 2022, avec notamment les meilleures notes obtenues dans les disciplines de base (maths, physique, chimie, Svt) et en Philosophie et français.

Les cours démarreront avec deux filières scientifiques. Il s’agit de Maths-physique-sciences de l’ingénieur (Mpsi) pour 25 candidats et Physique-chimie-sciences de l’ingénieur (Pcsi) pour 25 autres candidats, avec en priorité les bacheliers des série S1,S2,S3. Tout candidat bénéficiera d’une bourse d’excellence locale pour intégrer les Classes préparatoires aux grandes écoles », avait précisé le Mesri, qui a multiplié les affiches de sensibilisation dans les rues de Dakar et un peu partout dans le pays.