Technologie

Mise en œuvre du système Lmd par les Tics : L’Ucad reçoit un soutien de 500 millions de F Cfa

500 millions de F Cfa, c’est la valeur des infrastructures réseaux et plateformes informatiques reçues par l’Ucad dans le cadre du Projet d’appui au développement des technologies de l’information et de la communication pour la mise en œuvre de la réforme Lmd (Padtice) dans l’espace l’Uemoa.

L’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad) a officiellement reçu hier les infrastructures réseaux et plateformes informatiques destinées aux universités de l’espace Uemoa. La remise officielle de ces matériels entre dans le cadre du Projet d’appui au développement des technologies de l’information et de la communication pour la mise en œuvre de la réforme Licence, Master, Doctorat (Padtice).
Le ministre de l’Enseignement supérieur, qui a présidé cette cérémonie, a fait savoir que ces installations d’une valeur de 500 millions de F Cfa permettront à l’Ucad de renforcer ses capacités en matière d’utilisation des technologies de l’information et de la communication.

 

Selon M. Mary Teuw Niane, les Tics sont «aujourd’hui mondialement reconnues comme étant un outil facilitateur de la mise en œuvre des grandes réformes du système éducatif». «Nos Etats ont-ils pris conscience de ces changements liés à leur introduction dans les programmes académiques. Le Padtice qui réunit 35 universités et institutions d’enseignement supérieur de la zone Uemoa le confirme», a-t-il souligné.
Revenant sur la composition de ces infrastructures, le recteur de l’Ucad informe que ce projet a permis «l’équipement de salles informatiques dans 5 facultés, la mise à disposition d’infrastructures à la direction informatique, aux presses universitaires et à la bibliothèque».

Selon Ibrahima Thioub, l’Ucad a bénéficié «de la plateforme installée à la direction de l’Informatique et des systèmes informations, destinée à appuyer le dispositif de production de cours numériques et contenus de formation en ligne produit par l’université». «Il y a également la plateforme de numérisation installée à la bibliothèque universitaire. Le matériel de cette plateforme vient en appui à la direction centrale qui permet de numériser les documents physiques et contribuera à alimenter la bibliothèque virtuelle, régionale, universitaire de la zone Uemoa qui est en train d’être mise en place (…)», a-t-il déclaré.
Le représentant de l’Uemoa, Dossolo Diarra, a pour sa part souligné que l’ambition majeure du Padtice, au-delà de la fourniture d’équipements et de moyens, est de mettre à la disposition des universités «une bibliothèque numérique interconnectée au niveau régional, un institut virtuel, un portail universitaire pour assurer la gestion et le suivi du système de transfert et de capitalisation de données». «D’une valeur de plus de 500 millions, ce projet vient compléter les investissements déjà réalisés. C’est un acquis majeur pour la suite de la mise en œuvre du système Lmd par les Tics dans nos Etats membres», a-t-il dit.

Source 

Comments

comments

Comments
To Top