Actu Web

«Da’karapid», lauréat du Hackathon Dakar

Application-Dakarapid

L’application Da’karapid bus a remporté hier  le Hackathon Dakar organisé par Orange  en partenariat avec Microsoft, Mozilla et l’incubateur Ctic Dakar . L’application gagnante est  un jeu qui fait la promo de la culture sénégalaise. Elle a été créée par Laurel Oronce Gbenafa, âgé de seulement 20 ans et en troisième année de formation en ingénierie Logiciel.  «Dakar Rapid a été primé devant les projets  Mr Exam et Karangué qui occupent  successivement  la 2e et 3e

«J’ai commencé très tôt déjà. J’ai découvert le langage de programmation quand j’avais 12 ans. Mais dans le temps ce n’est pas très sérieux. Je suis revenu vers 16 ans pour m’y consacrer sérieusement. Et je me suis passionné à la modélisation 3D. Et finalement j’ai débordé dans le développement des jeux», explique le jeune lauréat.

Laureat-concours-Hackathon-Dakar 2

Laureat-concours-Hackathon-Dakar

«Quand je suis venu au Sénégal ce qui m’a frappé en premier ce sont ces petits bus jaunes-bleu (Car rapides) avec des gens dedans. J’ai trouvé cela intéressant et lors du Hackaton on a décidé de faire un jeu, et on s’est dit pourquoi ne pas faire le truc du car rapide. C’est aussi pour nous, une façon de permettre aux gens de revoir ce qu’ils ont dans leur environnement de tous les jours, permettre à la Diaspora de se rappeler un peu de ce qu’ils voyaient quand ils étaient à Dakar, et pour le reste du monde, à découvrir ce qu’il y a au Sénégal» dit-il.

«Mr Exam», une application pour les bacheliers 

Mohamed Boye, lui, est le concepteur de «Mr Exam», l’application qui s’est classée en 2e position . Une application, dédiée aux candidats du Baccalauréat qui pourront trouver dans cet outil, des cours, des exercices, des épreuves du Baccalauréat, des astuces entre autres. Et pourtant, M. Boye n’est pas développeur. Il a 21 ans et est en 2ème année de formation à Eticca. L’idée de mettre en place cette application lui est venue après son passage au Baccalauréat, où beaucoup de ses amis n’ont pas eu la chance de réussir. Aujourd’hui, avec Mr Exam, il veut donner l’opportunité aux candidats de mieux s’armer avant les épreuves.

Karangué, l’application qui sauve des vies 

L’une des applications primée en 3e position  , «Karangué», a été conçue par Mamadou Sall et son équipe. Elle pourrait révolutionner le suivi médical des petits et de leurs mamans, si elle arrivait à être implantée dans notre système de santé: «C’est en 2014 quand on était à l’Université Gaston Berger de Saint Louis qu’on a réfléchi à ce projet pour apporter notre contribution à la réduction de la mortalité infantile et maternelle pour contribuer à l’atteinte des Omd qui s’achèvent en 2015, mais aussi aux objectifs du développement durable adoptés en septembre dernier. Lors de notre première visite à la structure de Santé à Saint Louis, on s’est rendu compte qu’il y avait des femmes qui ne respectaient pas les rendez-vous de vaccination de leurs enfants ainsi que leurs visites prénatales et post natales. On s’est dit qu’avec les Tic, on peut aider à changer cela.

 

Au Sénégal, dans chaque maison, il y a au moins une personne qui a un téléphone portable. Et on a décidé de mettre en place un système qui va rappeler à nos mamans leurs rendez-vous de vaccination, de visite prénatale et postnatale en utilisant les Sms et la voix», explique le produit de l’Université Gaston Berger. A côté des Sms, M. Fall et son équipe ont aussi mis en contribution, dans cette application, la voix, car de nombreuses mamans, aujourd’hui, n’ont pas eu l’opportunité d’aller à l’école française: «La voix, parce qu’il y a certaines mamans qui sont analphabètes qui ne peuvent pas lire le français. Donc on a mis en avant nos langues locales. Ainsi, 48 heures avant le rendez-vous et à la veille du rendez-vous, la maman reçoit un sms sur son téléphone portable et un appel lui disant qu’elle doit amener son enfant se faire vacciner ou qu’elle doit aller faire sa visite», renseigne-t-il.

Le Hackathon qui s’est tenu au mois de Mai dernier a vu la participation de 72 candidats. 10 projets ont été retenus et au finish trois d’entre eux ont été primés par Microsoft qui a insisté sur le besoin de vulgariser ces applications qui pourraient rendre d’immenses services aux populations sénégalaises en améliorant leurs conditions de vie.

Da’Karapid est disponible sur Android…..Cliquez ici  sur  IOS et Windows Phone

 

Comments

comments

2 Comments

Les plus populaires

To Top