Actu Web

Vers la création d’un Lab d’Innovation à Dakar : La Société Générale s’engage dans un dialogue vertueux pour un nouveau futur

Hackathon-SG

Dans sa stratégie d’innovation en Afrique, la Société Générale envisage la création d’un Lab à Dakar qui couvrira toute ses filiales d’Afrique Subsaharienne. En effet, ce lab qui sera un laboratoire d’idées, aura comme vocation existentielle la stimulation et l’accélération de l’innovation tournée vers l’action. Le lab de Dakar, nous apprend-on, servira d’incubateur pour des initiatives innovantes notamment celles qui naissent dans les filiales de la Société Générale sur le continent africain.

Karim-sy-Florent

Au cours d’une conférence de presse animée ce mercredi, le fondateur de Jokkolabs de Dakar, Karim Sy qui se dit plus que séduit de cette initiative, se félicite du «virage qu’opère le groupe de la Société Générale s’inscrivant dans une dynamique de prospérité partagée dans un monde de défis ». M. Sy notera surtout l’importance de trouver de nouvelles manières d’être en entrant dans un dialogue vertueux pour un nouveau future dans une Afrique avec sa jeunesse créative qui s’est accaparée du numérique.

S’inscrivant dans la même logique, Florent Youzan Expert Consultant est d’avis qu’il est important que les africains s’imposent comme des créateurs d’usages dans un contexte où les nouvelles technologies modifient, plus vites que dans des environnements plus matures, les besoins de nos clients et notre capacité à y répondre ».

«Ce hackathon constitue un pont entre l’écosystème des start-up et la Société Générale dans une Afrique des valeurs, des savoirs et des savoir-faire des communautés ascendantes », explique M. Youzan qui assimile la Société Générale à un sanctuaire des besoins retranscrits par les 14 candidats ayant participé au concours.

Alexandre-MaymatAprès s’être félicité des projets innovants présentés par les 14 équipes venues du Sénégal, du Bénin, de la Côte d’Ivoire, du Togo et de Madagascar, Alexandre Maymat,  Patron de la Société Générale  Afrique marque son satisfécit du niveau des candidats et de leur degré d’innovation qui s’est matérialisée par une solide identification de talents.

Il est important de rappeler que le premier hackathon lancé par la Société Générale avec l’appui de Jokkolabs et de Bluenove ouvert à l’ensemble des développeurs et startups de la région subsaharienne a vu l’équipe  de «Dev Engine Labs »  composée d’un Togolais et d’un Béninois résidant au Sénégal, s’adjuger le 1er prix pour un montant de 8000 euros (5 247 656 F CFA) pour son outil de conquête de la clientèle jeune.

Dev engine Labs est suivie de l’équipe Bankiz du Bénin pour son projet de borne interactive pour 4000 euros (2 623 828 F CFA). En troisième place vient l’équipe sénégalaise TechLabs 28 » qui gagne 2000 euros (1 311 914 F CFA) pour son projet de tablette pour les agents d’accueil.

Comments

comments

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Les plus populaires

To Top