Actu Web

Le Raspberry Pi pour démocratiser l’apprentissage de l’informatique aux enfants africains

Raspberry-Pi

La culture “open source” a contribué à la démocratisation des technologies. Je pense, particulièrement, à certains pays comme l’Inde, le Brésil (vous savez, les BRICS !) qui, conscients des enjeux se sont rués vers les technologies O.S. pour s’y imprégner dans l’optique de se libérer des jougs liés aux brevets enchaînés aux créations/inventions techniques.

Il est encore très difficile pour beaucoup de jeunes élèves et écoliers africains d’avoir accès à un ordinateur. Beaucoup d’écoles en sont encore dépourvues. Il faut reconnaître que des initiatives étatiques pour doter les écoles primaires de salles informatiques à travers le projet SENECLIC de 2007 (aujourd’hui intégré à l’ADIE), sont louables.

J’ai eu l’opportunité de visiter une école primaire équipée par SENECLIC et je pense que l’infrastructure déployée est plutôt difficile à entretenir même si c’était supposé être du matériel recyclé ou issu de dons. Côté matériels, je me souviens que la salle informatique de l’école avait une dizaine d’ordinateurs, un câblage du réseau local LAN, des switch plutôt parfaits. Un box de serveur dont certaines PME ne disposaient même pas parce que trop cher, trop contraignant ou pas assez de place etc.

macgpic-1452518154-70297434017913-sc-opAujourd’hui la situation de cette salle informatique de l’école chanceuse semble entrée en parfaite résonance avec ce que je craignais. Elle est en lambeaux. La facture énergétique de ces équipements n’est pas tenable pour une petite école, ou pour la municipalité. L’équipement tombe parfois en panne, par-ci une souris qui ne fonctionne pas, par là un clavier qui ne répond pas, de l’autre côté un ordinateur qui ne s’allume plus et dans l’ensemble un personnel de maintenance informatique inexistant. Imagine l’enthousiasme des élèves qui ont goutté au joie de l’apprentissage de l’utilisation d’un ordinateur et qui du jour au lendemain se retrouvent au moyen âge (une façon de parler !).

Du coup comment apporter à ces enfants l’informatique accessible, ouvert, pas cher, tout en réduisant la facture énergétique?

Heureusement que parmi la floraison d’ordinateurs du marché, existent les nano-ordinateurs, de petites cartes mères de la taille d’une carte de visite, pas cher et qui consomme peu d’énergie. Le pionnier dont nous allons parler aujourd’hui se nomme le Raspberry Pi.

Avec une Puissance nominale de 800 mA (4 W) pour le modèle 2 B (ma version de teste!) pour une consommation maximale mesurée de 350 mA confinée sur 85,60 mm de longueur × 53,98 mm de largeur et 17 mm de hauteur ( comme une carte de crédit bancaire), tenir un Raspberry Pi, c’est en quelque sorte ternir un véritable ordinateur dans le creux de ma main (45 g). Il est équipé d’un processeur Broadcom BCM2836, quatre cœurs ARMv7 à 900 MHz, accompagné de 1 Go de RAM et peut faire tourner presque toute les distributions adaptées de Linux sans oublier les systèmes d’exploitations tiers tels que Firefox OS, Windows 10 for iot etc.

Un ordinateur à 5 $ ( 3000 F CFA) !!!

with-screen-560x364La version 2 B coûte 35 $, si tu trouves qu’elle reste cher pour une école alors la Fondation a pensé à toi car elle a mis en vente en novembre 2015, la Pi Zéro, un modèle plus petit et beaucoup moins cher car ne coûtant que 3 000 F CFA ( modique somme tu peux le dire! ).

Voici les caractéristiques du Raspberry Pi Zero :

  • Un processeur Broadcom BCM2835,
  •  Core de 1 GHz ARM11 (40% plus rapide que le Rpi 1),
  • 512MB de SDRAM LPDDR2,
  • Un slot pour carte micro SD,
  • Un port mini HDMI pour cracher de la vidéo 1080p 60,
  • Des ports micro USB pour l’alimentation et le transfert de données,
  • Un connecteur vide GPIO de 40 pin,
  • Un connecteur vide pour un branchement vidéo composite,
  • Et le tout pour une taille de 6,5 cm x 3 cm x 5 cm.

Cependant Il faudrait ajouter des frais supplémentaires dans la démarche d’équiper une école.

Le Raspeberry Pi n’est qu’une carte mère, l’unité centrale de l’ordinateur, il faudrait donc rajouter les périphériques, carte mémoire, clavier, souris  et écran.

Avec le Raspberry Pi, la fondation éponyme a démontré qu’il est tout a fait possible de réaliser un ordinateur vraiment utilisable pour une somme fixé dès le départ à 35 $.

Le Raspberry Pi  est conçu dans le but de favoriser l’apprentissage de la programmation informatique mais aussi il est capable d’afficher des vidéos de qualité Blu-ray Full HD, de servir de poste bureautique / Internet, de console de jeu, d’outil d’initiation à l’informatique. Il peut aussi, grâce à ses ports matériels, recevoir des informations de capteurs externes, et piloter des actionneurs pour commander robots, véhicules…

Les lycéens ou enfants désireux de s’essayer à la programmation trouveront dans le Raspberry Pi des outils tels que  Scratch et Python, les bases pour commencer à écrire des programmes et s’approprier les techniques de développement.
Apporter à la jeune génération des applications de jeux numériques autour des mathématiques et de l’informatique constituent des  enseignements qui contribuent au développement de la logique et la pensée analytique des élèves et ainsi faciliter leur rapport au numérique.

Comments

comments

2 Comments

Les plus populaires

To Top