Entreprenariat

Mali : Financement participatif, la plateforme babyloan.org lancée

babyloan

Le Conseil national du patronat du Mali (CNPM) a abrité le lancement de la plateforme babyloan.org dont l’objectif est de mobiliser une partie des ressources des migrants et les orienter vers les investissements. C’est une initiative du Projet de formation professionnelle, insertion et appui à l’entrepreneuriat des jeunes ruraux (FIER), en collaboration avec le Fonds international de développement agricole (FIDA). Chaque année, de nombreux jeunes ruraux arrivent sur le marché du travail avec des difficultés extrêmes à trouver des débouchés professionnels. Cette situation conduit les jeunes à quitter les zones rurales et à aller à la recherche d’opportunités dans les grandes villes et à l’étranger. Entièrement dédiée aux jeunes entrepreneurs des zones rurales du Mali, babyloan.org est une plateforme dont l’objectif est de fournir une solution innovante à la diaspora malienne en France et en Europe pour soutenir des porteurs de projets dans leur terroir d’origine.
Le projet aura un effet multiplicateur sur le nombre de projets au profit des jeunes ruraux, selon le ministre l’Emploi et de la Formation professionnelle, Maouloud Ben Kattra, qui a présidé la cérémonie. « L’amélioration du taux de bancarisation en milieu rural, la réduction de l’exode et de la migration sont, entre autres, des effets induits de ce programme », a indiqué le ministre. Le coordinateur du projet FIER, Héry Coulibaly, a expliqué le processus de fonctionnement de la plateforme babyloan.org. Selon lui, le site est ouvert à toute personne qui souhaite aider un micro entrepreneur.

“le site est ouvert à toute personne qui souhaite aider un micro entrepreneur.” Héry Coulibaly, coordinateur du projet FIER

Ainsi, dit-il, il suffit juste d’entrer dans le site pour voir l’ensemble des projets qui ont besoin de financement. « Vous pouvez, sur babyloan.org, voir les projets que vous voulez soutenir et vous définissez ensuite le montant de votre prêt solidaire, dès 10 €. A l’inverse d’un don, vous êtes remboursé mensuellement et ce remboursement se déclenche dès qu’un projet est totalement financé», a souligné le coordinateur.

M. Coulibaly a précisé qu’une fois le fonds constitué, il est géré par le Réseau de micro institutions de croissance de revenus (RMCR) qui est un système financier décentralisé opérant dans la Région de Koulikoro et spécifiquement dans le cercle de Koulikoro. On rappelle que le projet FIER, dont l’objectif est de promouvoir l’accès des jeunes ruraux à des opportunités d’insertion et d’emplois attractifs et rentables dans l’agriculture, est le fruit d’un partenariat entre le gouvernement du Mali et le FIDA. Lancé en 2014, le projet s’inscrit dans la Politique nationale de formation professionnelle du gouvernement et cible les jeunes ruraux de 15 à 40 ans en quête d’une situation professionnelle. Pour un coût total de 28,150 milliards de Fcfa, FIER intervient dans toutes les régions du Mali pour une durée de huit ans. Le représentant du FIDA, Philippe Rémy, et le directeur RMCR, Hervé Deffang, étaient aussi présents à la cérémonie.

Anne-Marie KÉITA

Souces : L’essor

Comments

comments

Comments
To Top