Entreprenariat

Bamako Incubateur et partenaires lancent la première cohorte d’incubation de 38 jeunes diplômés.

Bamako incubateur formation

Bamako Incubateur, l‘Institut des Sciences Appliquées (ISA) et le Patronat du Mali lancent leur programme conjoint d’incubation d’une première cohorte de 38 jeunes diplômés.

Le dimanche 25 février 2018, a eu lieu la cérémonie de clôture de la session de formation en entrepreneuriat et à l’innovation des jeunes diplômés à Bamako Incubateur. Cela fait suite au lancement, le jeudi 1er février 2018, des programmes« GENESIS Startups MALI » visant à développer entrepreneuriat et l’innovation des diplômés issus des formations professionnelles et du programme de soutien à l’entrepreneuriat numérique, l’innovation et la compétitivité des incubateurs et start-up au Mali (SENECIS).

En savoir plus sur GENESIS Startups MALI :  100 jeunes diplômés des instituts de formations soutenus pour l’entrepreneuriat numérique.

Le programme ‘ « GENESIS Startups MALI » est une initiative conjointe de l’ONG Groupe Eureka et de l’Institut des Sciences Appliquées (ISA, USTTB) en partenariat avec le Conseil National du Patronat (CNPM) et les instituts de formation professionnelle suivants : Institut Universitaire de Gestion (IUG, USSGB) et Institut Universitaire de Technologie (IUT, ULSHB).

Bamako Incubateur, Programme GENESIS STARTUPS MALI

Bamako Incubateur, Programme GENESIS STARTUPS MALI

Ladite formation aura duré 4 jours. Sur le mode intensif, de 9h à 17h, du lundi au dimanche, cette session a été l’occasion de transmettre, aux jeunes étudiants diplômés ou en voie de l’être, les savoirs fondamentaux pour entreprendre dans l’économie numérique. Ainsi, le formateur, Conseil en Ingénierie d’Affaires, Maurice Coulibaly, a entretenu les participants des méthodes attachées au Lean Startup et les a coaché dans le cadre de l’utilisation pratique des outils y relatifs.

Les principaux modules de la formation

Le Lean Canvas, le Business model Canvas, le Business Plan sont autant de concepts qui, après cette séance intensive, n’ont plus de secrets pour les entrepreneurs en gestation que Bamako incubateur souhaite susciter. ”Désormais, je veux être entrepreneur pour la vie !” témoigne un étudiant diplômé en nutrition.

Désormais, je veux être entrepreneur pour la vie !” témoigne un étudiant diplômé en nutrition.

Pour rappel, Bamako Incubateur est un espace multifonctionnel regroupant toutes les infrastructures requises pour la gestion d’une startup mais aussi un réseau d’experts et de spécialistes au sein des universités-partenaires. C’est d’ailleurs cette stratégie de partenariat, regroupant l’Université avec l’ISA, l’entreprise via le CNPM et les coachs de Bamako Incubateur, qui rend ce dispositif opérationnel et performant.

Si la formation des 38 jeunes qui ont pris part à ces séances est importante, elle ne constitue toutefois que le début du programme d’incubation. En effet, ce dernier qui va se dérouler sur 3 mois (Idéation et Structuration du Projet), puis sur 6 mois (accélération dans la mise en place de l’entreprise et des partenariats clés); doit permettre de conduire toutes les startups aux 3 derniers mois qui, eux, seront consacrés à l’incubation proprement dite du projet, son accompagnement à la professionnalisation du coeur de métier et faciliter leur accès au financement.

Dans cette optique, une dizaine de startups seront accompagnées dans les domaines du Solaire, du bio, de la cosmétique, de l’agro-industrie (agrotech), du e-commerce, de l’éducation (edtech), de la santé et de l’environnement (biotech),  de la maintenance et du recyclage.

Ainsi, dés ce lundi, les entrepreneurs retenus débuteront leur étude de marché sous la supervision des coachs de Bamako Incubateur.

Pour finir, la coordinatrice de Bamako Incubateur, Madame Meité Fatima, a tenu à rappeler la mission de la Stratégie numérique du groupe Eureka, le Mali @venir : ” le but que nous poursuivons c’est la prise en compte du sens de l’entrepreneuriat – caractéristique du malien – et de le doter des outils et des méthodes efficaces, dans le cadre de la nouvelle économie, pour faire du Mali une StartUp Nation, à l’instar des autres”.

Maurice Coulibaly
Conseil en Ingénierie d’Affaires
MO3C Sénégal

Comments

comments

Comments
To Top