Âgée à peine de 20 ans, la jeune entrepreneure est très ambitieuse. Bac en poche, Aida Bernadette Ndiaye est co-fondatrice de Njiurel.

Elle pense aussi mettre en place une entreprise de transport logistique, Xpress Delivery, qui conçoit et génère des solutions d’acheminement de colis. Elle envisage d’utiliser les TIC dans son activité en mettant en place une plateforme qui permettra aux clients de faire appel à ses services via le logiciel et avec un système GPS.  Pour elle, ce système permettra de localiser les clients directement sans avoir à prendre contact avec eux pour l’explication de leur position.

Avec le digital, elle se dit prête à défier les hommes : « Nous sommes les futures women de demain. Quand nous avons des projets ambitieux, n’hésitons pas ; soyons les entrepreneures de nos vies ».

Lire aussi E-santé : Awa Ndiaye l’entrepreneure qui veut sauver l’Afrique avec sa startup Njureel

Passionnée des TIC, elle poursuit son cursus de formation  pour chercher un diplôme en licence Marketing Digital. Le parcours de la jeune fille est encore très court mais elle se dit toujours prête à relever les défis devant les hommes qui sont plus présents dans le secteur.

« Le digital est d’abord un domaine qui s’impose dans le monde. Le monde tend à devenir numérique. En tant que femme, nous sommes appelées à diriger demain, et nous devons être en phase avec les nouvelles technologies. ».