Le ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye a indiqué que la mise en œuvre de ce programme de surveillance des lieux publics a permis d’installer 100 caméras sur les 450 prévues à Dakar et sa banlieue.

Lire aussi l’article : Protection des données personnelles : « Des lois changées pour légitimer la surveillance… »

Il estime que la construction d’un centre de contrôle de vidéo surveillance permettra de ‘’ prévenir, de circonscrire, et de neutraliser efficacement la plupart des menaces sécuritaires’’.