Jumia a déclaré que les revenus du marché sur la plate-forme ont augmenté de 52,1 %, pour atteindre 18,9 millions d’euros, mais que les revenus globaux n’ont augmenté que de 19,1 %, pour atteindre 40,1 millions d’euros, soit 44,1 millions de dollars, car la croissance de son activité de commerce électronique de première partie a été presque nulle. Ce chiffre est inférieur aux estimations des analystes, qui étaient de 51,9 millions de dollars.

Jumia – qui propose des biens et services en ligne dans 11 pays – a enregistré en 2019 un chiffre d’affaires de 160 millions d’euros, soit une croissance de 24 % par rapport à 2018. La société a augmenté sa clientèle annuelle active au quatrième trimestre de 54 %, passant de 4 millions pour la même période l’année dernière à 6,1 millions.

Lire aussi l’article : Régies publicitaires : Jumia défie Google au Sénégal

Ce sont là les points saillants des résultats du quatrième trimestre et de l’ensemble de l’année de Jumia, 10 mois après son introduction à la bourse New York.

Jumia s’est retrouvée dans le noir (pour un petit montant) sur son bénéfice brut par rapport à ses dépenses d’exécution, a développé ses services financiers et a quand même enregistré des pertes.

LIRE AUSSI  Le site de vente en ligne Jumia débarque au Sénégal

Sources :

TechCrunch (www.techcrunch.com)
Jumia (https:/investor.jumia.com)