Le milieu de la technologique continue chaque jour d’enregistrer de nouvelles innovations avec des startups toujours motivées à faire dans la création pour marquer leurs emprunts.

Elles sont de plus en plus nombreuses mais la majeur partie ne songe pas à breveter sa création innovante pour mieux protéger sa révolution technologique. 

Lire aussi: VivaTech 2019 : la DER vend l’expertise des startups sénégalaises à Paris

A l’Agence Sénégalaise pour la Propriété Industrielle et l’Innovation Technologique, la structure promeut l’innovation et  la promotion industrielle différente de la protection des droits d’auteur confiée à la SODAV.

L’ASPIT, dans le volet technologique, aide les startups à protéger leur innovation afin de lutter contre la contrefaçon soutient  Talla SAMB Conseiller juridique ASPIT.

Comments

comments