Dans son discours du dimanche, le président Macron a annoncé la reprise des cours de manière obligatoire pour tous les élèves dès le 22 juin.

Retour à l’école obligatoire le 22 juin

[« Dès demain, en Hexagone comme en Outre-mer », les crèches, les écoles et les collèges se prépareront à accueillir, à partir du 22 juin, tous les élèves de manière obligatoire et selon les règles de présence normale » a annoncé Emmanuel Macron ce dimanche, lors de son allocution, présentant la troisième phase de déconfinement. Mais de quelle manière les élèves seront-ils accueillis ? Et pour les lycéens ? Le point sur les dernières annonces concernant le retour à l’école obligatoire dès le 22 juin.

Protocole sanitaire à l’école : fini les 4m2

Pour pouvoir accueillir plus de 15 élèves par classe, la règle des 4m2 est donc révolue. Jusqu’à présent, les écoles devaient disposer les tables d’un mètre entre chaque élève : devant, derrière et sur les côtés, ce qui permettait de créer des petits groupes. A partir du 22 juin, la distanciation physique sera toujours de rigueur, mais les tables devront être espacées d’un mètre, uniquement sur les côtés. Sur Europe 1, Jean-Michel Blanquer a confirmé ce lundi que le protocole sanitaire serait allégé. « On passe de 4m2 à un système plus souple. Ceci nous permet d’accueillir tous les élèves » a précisé le ministre de l’Education. Une nouvelle version du protocole sanitaire sera publié ce mardi et cet allègement entrera en vigueur dès le lundi 22 juin.

Reprise des cours : et pour les lycéens ?

Dans son allocution, Emmanuel Macron n’a pas fait mention des lycéens. Alors, qu’est-ce qui change pour ces élèves, qui doivent continuer à aller en cours jusqu’au 4 juillet pour pouvoir obtenir leur diplôme du baccalauréat ? En Ile-de-France par exemple, région qui était jusqu’alors située en zone orange, seuls les lycées professionnels avaient pu ouvrir le 2 juin dernier. Ce dimanche, le président a annoncé que « tout le territoire – à l’exception de Mayotte et de la Guyane où le virus circule encore activement – passera dans la « zone verte« , a précisé Emmanuel Macron. Ainsi, tous les lycées pourront donc accueillir les élèves à partir du 22 juin puisque « ce sont désormais les règles de la zone verte qui s’appliquent », a précisé le ministre de l’Education ce 15 juin.

Lire aussi: Date reprise des cours: Comment sauver l’année académique ?

Il a rappelé que « les lycées professionnels avaient déjà bien rouvert ». Pour les lycées généraux, ils peuvent de nouveau ouvrir avec « une grande marge de manœuvre pour les proviseurs ». Ainsi, « les élèves peuvent être accueillis (…) avoir des cours en petit groupe « , a précisé le ministre.

Pourquoi le retour à l’école est-il devenu une priorité ?

Avant de prendre ces décisions, Emmanuel Macron avait consulté le conseil scientifique ainsi qu’un conseil de défense ce vendredi. Pour Jean-Michel Blanquer, une reprise des cours plus massive est une priorité pour les enfants, mais également pour permettre aux parents et aux entreprises une reprise d’activité avant les vacances d’été. Par ailleurs, les dernières études montrent que les enfants sont peu contagieux et moins contaminants que les adultes. Le président du Comité scientifique avait lui aussi recommandé de simplifier les règles sanitaires à l’école, afin de pouvoir accueillir davantage d’élèves. Jean-François Delfraissy estime en effet que ces mesures pourraient être allégées durant le temps périscolaire, mais également lors des repas à la cantine, ou dans la cour de récréation. 

Avec journaldesfemmes

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet