La pandémie de Coronavirus a, pendant trois mois, entrainé la fermeture des écoles avant la reprise partielle du 25 juin dernier pour les classes d’examen. Ce long arrêt des cours a obligé l’Etat sénégalais à innover avec l’avènement du programme « Apprendre à la maison ». En dehors de cela, les groupes de soutien scolaire en ligne sont aussi une option de choix chez les élèves.     

En attendant la réouverture intégrale des classes, beaucoup d’élèves essaient par tous les moyens de maintenir leurs niveaux. Et pour réussir cela, rien de mieux que d’intégrer un groupe de soutien scolaire en ligne, que ça soit sur Whatsapp ou Facebook.  Les groupes de soutien scolaire en ligne ont un format qui permet à plusieurs professeurs et différents élèves d’interagir dans un même espace virtuel.

Lire aussi: Sénégal : Les grandes initiatives du Ministère de l’éducation dans la gestion de crise de la Covid-19

Dans ces groupes de soutien en ligne, toutes les matières sont discutées de fond en comble suivant un calendrier fixé à l’avance. « Je suis actuellement dans un groupe WhatsApp, d’entraide entre élèves et professeurs. Cela me permet de me rafraichir la mémoire depuis tout le temps que je suis restée sans aller à l’école. C’est une bonne initiative à perpétuer », nous révèle, Missène Niang, une lycéenne.  Plus qu’un moyen d’entraide, Gora Thiam, élève à Kaolack pense que ce regroupement  est un canal pour déstresser. « J’appréhendais mal l’année scolaire. Je n’ai jamais cru à une reprise mais depuis que je suis dans ce groupe formidable et que je suis en contact avec des élèves studieux, je ne sens plus ce de pression», nous sert-il.

Si plusieurs efforts de l’Etat ou de particuliers ont permis d’innover avec des programmes intégrant les technologies de l’information et de communication face à cette pandémie du Covid 19, toujours est-il que la fracture numérique entretient une injustice sociale entre élèves.

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet