Après la montée au créneau de l’ARTP pour rétablir les règles du jeu dans le secteur de la téléphonie qui a poussé Orange à revoir ses tarif, le représentant de l’Association des Utilisateurs des TIC au Sénégal, revient à la charge pour proposer une solution plus diplomatique aux utilisateurs.

Au lendemain de la publication de la décision prise par l’ARTP , Ndiaga GUEYE président de l’Association des Utilisateurs des TIC appelle les utilisateurs à user de leur pouvoir de régulation à travers notamment la télé-portabilité vers les opérateurs proposant des offres plus avantageuses.

Pour intensifier les actions de défense des intérêts des citoyens, il prône pour des actions pertinentes et efficaces pour arriver aux résultats escomptés. Et cela doit partir du pouvoirs des utilisateurs de s’approprier de leur pouvoirs d’auto-regulation dans le marché.

Un tel pouvoir doit être valable pour tous les autres acteurs de la téléphonie mobile au Sénégal où le secteur et trop libéralisé.

Et pour ce faire, seule la portabilité demeure la plus grande solution alternative de régulation qui peut pousser les opérateurs au respect des consommateurs et des utilisateurs.

De ce fait, les citoyens doivent être en mesure de dicter leurs lois devant la concurrence des acteurs et faire leur choix en tenant compte des différentes offres proposées.

Toutefois, il apprécie toute initiative de la société civile au bénéfice des utilisateurs des télécommunications.

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet