La parole aux entrepreneurs sur Socialnetlink poursuit son chemin pour s’intéresser aux travaux des jeunes sénégalais dans le domaine de l’innovation et de l’entrepreneuriat.

Dans son troisième numéro, le jeune Papa Massamba Sarr , PDG de la marque Afro’Chic qui est une marque d’habillement confectionne des costumes africains, des tenues traditionnelles et des chemises, parfums, chaussures… 

Afin d’apporter une nouvelle touche dans le milieu de l’habillement,  Papa Massamba Sarr conduit les destinés de l’entreprise Afro’Chic et envisage de mailler toute la région de Dakar en boutique d’habillement et sortir du territoire national pour internationaliser Afro’Chic.

Lire aussi: DRESS EVITA – Awa Diagne DIONGUE, la passionnée de la Mode qui digitalise l’Art Africain

Pour les entrepreneurs, Papa Massamba les appelle à la prudence pour ne pas faire dans la précipitation ce qui peut faire échouer leur projet. 

Internet le moyen le plus rapide pour faire marcher la vente

Comme tous entrepreneurs ou startups, l’internet est devenu indispensable dans la réussite d’une entreprise. La période COVID a montré les changements à adopter. L’implication des entrepreneurs est constant et  doit être plus adaptée au contexte actuel grâce aux réseaux sociaux et le marketing digital. 

Le côté négatif de internet n’est pas un atout pour l’entrepreneur qui veut valoriser son produit.  Affecté par la période covi19, ces jeunes qui ont subit les difficultés n’hésitent pas de se relancer pour relever les défis.  

Pour un partage d’expérience , “l’idée de l’association nationale des jeunes entrepreneurs au Sénégal doit être actualisé pour avoir un cadre d’échange” selon Papa Massamba Sarr le PDG de Afro’Chic.

Dans son message de plaidoyer, il appelle les autorités à soutenir  de plus en plus les entrepreneurs car les moyens posent toujours problèmes et souvent les débuts sont difficile. En même temps, l’implication des entrepreneurs dans le développement du pays doit être encourager. 

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet