Ces derniers temps, Google ne badinent pas avec les applications qui ne respectent pas certaines politiques sur l’utilisation des données personnelles. C’est ainsi que trois applications qui collectaient des données sensibles comme la géolocalisation ont été retirées.

Ce sont les chercheurs de l’International Digital Accountability Council (IDAC), une organisation indépendante dont l’objectif est d’améliorer la responsabilité des acteurs du numérique, qui ont mis en lumière les pratiques de ces trois applications.

Une collecte rendue possible par l’utilisation de certains kits de développement

Princess Salon, Number Coloring et Cats & Cosplay sont trois applications pour enfants qui jouissaient d’une belle popularité avec 20 millions d’utilisateurs au total sur les appareils Android.

Selon les experts de l’IDAC, le code des applications n’est pas en cause mais spécifiquement les SDK utilisés pour leur conception. Les logiciels utilisent le moteur de jeu Unity, Umeng, un système d’analyses conçu par Alibaba et Appodeal qui offre des outils pour améliorer la monétisation d’une application.

Lire aussi: Alerte Piratage- le cheval de Troie Joker dans 17 applications Android

Les SDK auraient collecté les AAID (Android Advertising ID) des utilisateurs, soit les identifiants publicitaires liés à un appareil. Associés à d’autres informations personnelles, comme l’identifiant Android, les utilisateurs peuvent ensuite être suivis précisément dans leur navigation web ou dans l’utilisation de leur téléphone.

Google encadre strictement la collecte d’informations dans les applications pour enfants

Cette collecte de données est pourtant strictement interdite par Google lorsqu’il s’agit, comme pour ces trois logiciels, d’applications pour les enfants et ces kits de développement n’auraient pas dû être utilisés.

Selon Techcrunch, Google a réagi rapidement après avoir pris connaissance des éléments apportés par l’IDAC et a supprimé les trois applications de son magasin. L’organisation n’est toutefois pas en mesure de quantifier le nombre d’informations collectées par ces logiciels.

Creative APPS et Libii Tech, les éditeurs de deux des trois applications retirées, ont encore plusieurs applications disponibles sur le Play Store. Les versions iOS de Princess Salon, Number Coloring et Cats & Cosplay sont toujours disponibles sur l’App Store, mais semblent à première vue ne pas récupérer autant d’informations sur leurs jeunes utilisateurs.

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet