Tout est possible avec les technologies de l’information et de la communication. De jeunes Toulousains ont lancé l’application mobile YesWePlay Football qui propose de mettre en relation joueurs et clubs

« Nous avons de très bons retours, les clubs sont en train d’arriver. On attend maintenant le grand rush quand les deux parties vont se rencontrer », poursuit l’associé de Marc Bohui, président de YesWePlay Football. Ce dernier a joué aux Toulouse Fontaines puis à Colomiers, avant d’évoluer dans les réserves de clubs comme Birmingham ou le Servette Genève.

Au fil de ses pérégrinations, il a développé un réseau et une expérience, afin d’inciter des joueurs amateurs, notamment ceux non retenus après un passage par un centre de formation, à tenter leur chance à l’étranger.

La crise du Covid-19, une aubaine pour l’appli ?

Est-ce que l’appli peut concurrencer les agents ?

 « Non, assure Samir Layani. Les deux sont complémentaires. Un agent peut, grâce à nous, affiner ses recherches. » Même la période actuelle très compliquée, avec des championnats amateurs à l’arrêt, n’altère pas l’optimisme du jeune Toulousain. « Il y a des entraînements, les clubs sont toujours en activité. De plus, les grosses structures n’ont plus forcément les ressources pour faire des transferts importants. Elles regardent de plus en plus vers le monde amateur. »

LIRE AUSSI  Tu es à Bamako et tu veux voyager par bus? Il y a une application pour ça !

Lire aussi: Football : L’intelligence artificielle pour remplacer les entraîneurs ?

L’application existe pour l’instant en français et en anglais, avant des versions prévues en espagnol, portugais et turc. Elle est gratuite pendant les quatre premiers mois suivant l’inscription pour les joueurs (avant un abonnement mensuel de 4,99 €), et durant toute l’année 2021 pour les clubs (les tarifs varieront ensuite selon le niveau du club). « Nous visons plus de 10.000 inscrits en deux mois et 100.000 sur l’année », assène Samir Layani à 20minutes.

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet