Christ Alan Gauthé a remporté après une rude compétition, le concours de dessin et de musique organisé par l’Organisation Internationale pour les migrations (OIM).

L’Organisation internationale sur les migrations (OIM) a procédé à la remise du prix du gagnant du concours de dessin et de musique lancé il y a quelques jours au Sénégal. La compétition a été remportée par le jeune sénégalais Christ Alan Gauthé.

Passionné de jeux vidéo et de dessin, Christ a été sélectionné par un jury professionnel après avoir présenté avec imagination et créativité, une bande dessinée de 12 pages en style de Manga racontant l’histoire de Tunga Taga.

L’émission « La Parole aux jeunes » animée par Mandiaye Pety Badji lors de la cérémonie de remise de prix du concours de dessin.

A travers ce concours financé par  UK aid, du peuple britannique, l’OIM a voulu mettre en exergue le problème de la migration souvent très complexe à expliquer aux jeunes.

Faire connaitre le « Manga » au Sénégal

Recevant son prix ( une tablette graphique) , Christ Alan Gauthé a exprimé sa volonté d’être l’ambassadeur de la BD pas très pris au sérieux au Sénégal.

 » Je suis fier d’avoir remporté ce concours. Etre premier parmi tant d’autres ce n’est pas évident. Je veux percer dans ce milieu. Cela me permettra de me perfectionner à l’avenir et de préparer d’autres concours. Je veux exposer la bande dessinée. Que cela soit vraiment une réalité au Sénégal et en Afrique  » a déclaré le jeune dessinateur et artiste dans son discours.

LIRE AUSSI  Tunga Taga : l’OIM récompense le meilleur dessinateur de BD au Sénégal

Les préjugés font que le secteur de BD tarde à prendre son envol. C’est pourquoi, Christ veut relever le défi en promettant d’élever le niveau pour préparer les hautes compétitions à venir.

Mais en attendant, il devra d’abord gagner le concours au niveau régional regroupant la Gambie et la Guinée et dont la cérémonie de remise du prix est prévue le 15 Février. Le grand gagnant recevra la somme de 1000 euros en plus d’une formation digitale et d’autres lots.

Le principe pour le dernier tournant de la compétition est d’avoir le maximum de likes et de partages à travers les réseaux sociaux ( Facebook et Instagram) de l’OIM.

Le concours Tunga Taga ouvert aux jeunes âgés de moins de 25 ans, a vu la participation de 70 personnes dont 43 au Sénégal.

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet